•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un premier essai clinique pour l'huile d'Ahiflower

Marc Surette dans son laboratoire

Photo : Paul Landry

Radio-Canada

Les résultats du premier essai clinique de consommation humaine de l'huile d'Ahiflower ont été publiés par l'équipe du professeur de l'Université de Moncton, Marc Surette.

L'huile d'Ahiflower est une huile végétale riche en acides gras oméga-3 produite par Nature's Crops Internationale. L'équipe de l'Université de Moncton a étroitement collaboré avec l'entreprise dans le développement de cette huile.

Dans un article publié dans le Journal of Nutritional Science, les auteurs de l'étude ont comparé l'innocuité et l'efficacité de l'huile d'Ahiflower à celle de l'huile de lin. Dans le cadre de l'essai d'une durée de 28 jours, les scientifiques ont mesuré la concentration dans les cellules sanguines des acides gras à longue chaîne, en particulier l'acide éicosapentaénoïque (AEP), qui est souvent présent dans les huiles de poisson.

Les auteurs ont conclu que la consommation de l'huile Ahiflower ne comporte aucun risque et qu'elle est considérablement plus efficace que l'huile de lin pour augmenter le taux d'AEP dans le plasma et dans les globules rouges et blancs.

« Nous sommes heureux que le Journal of Nutritional Science reconnaisse le mérite des premiers résultats d'un essai clinique de consommation de l'huile d'Ahiflower chez les humains », a déclaré le président-directeur général de Nature's Crops International, Andrew Hebard.

Parmi les auteurs de l'article, on comptait également Natalie Lefort, Marie-Andrée Giroux et Dr Rémi LeBlanc.

Il s'agit d'une étude importante sur l'absorption des acides gras oméga-3, qui sont associés au bon fonctionnement des cellules et à d'autres bienfaits pour la santé.

L'introduction de produits issus de l'huile Ahiflower au Canada est prévue pour 2016.

Science