•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Manitoba s'engage à protéger les bélugas

Photo : The Associated Press

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La province dévoile un plan de protection des bélugas qui migrent chaque année vers la côte ouest de la baie d'Hudson. Le Plan de développement durable de l'habitat du béluga vise notamment à identifier et protéger l'habitat des bélugas.

À l'automne et au printemps, la plus importante population de bélugas du monde migre le long de la côte ouest de la baie d'Hudson et dans les estuaires qui s'y jettent. La province compte plus de 57 000 bélugas qui se déplacent chaque année le long de ses côtes. Cette espèce est en voie de disparition dans le monde, mais pas au Manitoba.

Les bélugas demeurent sensibles à certains éléments comme le bruit des bateaux et des avions volant à basse altitude, la pollution ou encore aux changements climatiques, selon Chris Debicki, directeur de projet pour Océans Nord Canada, un organisme qui a travaillé à l'élaboration du plan.

Le plan vise à :

  • Identifier et protéger l'habitat des bélugas par l'inscription des routes migratoires vers les aires de conservation protégées ;
  • Développer des connaissances générales sur cette espèce et ses besoins ;
  • Identifier les futurs sujets et partenaires de recherches ;
  • Éduquer le public.

Les bélugas sont également un vecteur important pour le tourisme. Chaque année la saison des bélugas apporte 5 millions de dollars à l'industrie touristique de la région de la baie d'Hudson.

Une décision bien accueillie des environnementalistes

Le Fonds mondial pour la nature Canada accueille favorablement le dépôt de ce plan. « Le plan représente un pas vers l'avant prometteur pour préserver l'habitat de la plus grande population de bélugas à travers le monde », dit le président David Miller, rappelant le rôle que le gouvernement fédéral peut jouer pour augmenter la protection des bélugas dans l'ouest de la baie d'Hudson.

David Miller ajoute qu'il espère maintenant collaborer avec Ottawa afin qu'il respecte son engagement de protéger 10 % des zones marines et côtières d'ici 2015.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !