•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Scandale Volkswagen aux États-Unis : après la pollution, les discussions

Le nouveau président du directoire de Volkswagen, Matthias Müller
Le nouveau président du directoire de Volkswagen, Matthias Müller Photo: Getty Images / Alexander Koerner
Reuters

Le président du directoire de Volkswagen, Matthias Müller, va s'entretenir mercredi avec la patronne de l'Agence américaine de protection de l'environnement (EPA). Il s'agira des entretiens de plus haut niveau entre le constructeur allemand et les autorités américaines depuis que Volkswagen a reconnu avoir eu recours sur 580 000 véhicules à un logiciel destiné à contourner la réglementation sur les émissions polluantes aux États-Unis.

La porte-parole de l'EPA a précisé jeudi que Matthias Müller rencontrerait Gina McCarthy à Washington, à la demande du groupe de Wolfsburg.

Le constructeur allemand n'a pas commenté cette information. Matthias Müller doit également se rendre au Capitole pour rencontrer des parlementaires.

À lire aussi : Volkswagen, Das scandale

Toujours pas de solution acceptable, selon l'EPA

L'EPA a déclaré mercredi qu'au bout de plusieurs mois, les discussions engagées avec Volkswagen n'avaient toujours pas abouti à une solution acceptable et que l'agence continuait à « insister pour que VW développe des solutions efficaces et appropriées aussi rapidement que possible ».

Calandre d'une voiture VolkswagenCalandre d'une voiture Volkswagen Photo : GI / Getty/Getty Images News/Sean Gallup

Le président de la marque Volkswagen, Herbert Diess, s'est déclaré mardi confiant quant à la conclusion d'un accord avec les autorités de régulation aux États-Unis. Selon l'édition de jeudi du quotidien allemand Süddeutsche Zeitung, Volkswagen estime qu'il aura à racheter 115 000 voitures aux États-Unis en raison du scandale.

Le département américain de la Justice a ouvert lundi une procédure au civil qui pourrait se solder par une amende de plusieurs dizaines de milliards de dollars pour le groupe allemand, soupçonné d'infraction à législation sur la pollution de l'air.

Économie