•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plaidoyer pour l'escalier de Jean-Paul L'Allier

Radio-Canada

L'artiste multidisciplinaire Florent Cousineau, qui a réalisé plusieurs œuvres intégrées à l'architecture de Québec, croit que le projet d'escalier cher à l'ancien maire Jean-Paul L'Allier devrait être réalisé pour honorer sa mémoire.

L'ancien maire avait défendu bec et ongles le projet Place de France, un escalier monumental sous les bretelles de l'autoroute Dufferin-Montmorency pour relier la Haute-Ville et la Basse-Ville de Québec. La place publique aurait constitué le legs de la France pour le 400e anniversaire de Québec.

Florent Cousineau, qui dès 2003 avait été appelé à faire une proposition pour ce projet, croit que réhabiliter ce dernier constituerait un hommage approprié pour l'ancien maire, qui avait à cœur le développement de la Basse-Ville, l'art public et la beauté de la ville.

Croquis du projet de Place de France (archives)

Croquis du projet de Place de France (archives)

Photo : ICI Radio-Canada

« C'est le legs qu'on devrait donner à Jean-Paul L'Allier, le parc, la place Jean-Paul-L'Allier avec cet escalier monumental, peut-être avec une configuration légèrement plus appropriée à l'époque actuelle, mais sûrement, on devrait asseoir ce projet-là dans la continuité du développement du quartier. »

L'artiste multidisciplinaire estime que créer un nouvel espace public serait plus significatif que rebaptiser une rue ou un quartier en l'honneur de Jean-Paul L'Allier.

« On est dans le prolongement, dans la suite de ses idées. [...] Il a tant fait pour le parc, pour l'implantation des institutions universitaires dans Saint-Roch. Il faudrait prolonger ce parcours dans un endroit tout à fait abandonné, laissé pour compte », fait-il valoir.

Florent Cousineau croit que la place publique devrait être réalisée avec l'aide du ministère des Transports et estime que l'administration municipale actuelle serait ouverte au projet.

« La Ville de Québec développe depuis quelques années le coteau Sainte-Geneviève, met de l'argent justement pour ce parcours linéaire dans la falaise. C'est unique comme lieu, donc pourquoi ne pas aller de l'avant et prolonger cette portion qui n'est pas faite, créer le lien entre la partie Vieux-Québec et Saint-Roch? » plaide M. Cousineau.

En 2004, l'ancien maire de Québec Jean-Paul L'Allier avait dû à contrecœur renoncer au projet Place de France, qui ne faisait pas l'unanimité à l'Hôtel de Ville. Le coût du projet était estimé à un montant de l'ordre de 46 à 70 millions de dollars, notamment en raison des sommes requises pour démolir les bretelles d'autoroute inutiles nuisant à l'aménagement de la place publique.

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre ICI Québec

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Québec.