•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le jeu vidéo Minecraft comme outil de réconciliation

Monument virtuel créé par Janaki Mehta à l'occasion de la Commission de vérité et réconciliation.
Monument virtuel créé par Janaki Mehta à l'occasion de la Commission de vérité et réconciliation. Photo: Facebook/Wab Kinew
Radio-Canada

De plus en plus d'enseignants du secondaire au pays répondent au défi lancé par le leader autochtone multidisciplinaire Wab Kinew. #CraftReconciliation servira, en quelque sorte, de collection virtuelle d'oeuvres médiatiques, réalisées à l'aide du populaire jeu Minecraft. 

Un texte de Gabrielle SabourinTwitterCourriel

Dans la classe d'anglais de Julie Balen, à l'école secondaire autochtone Wikwemikong, sur l'île Manitoulin, dans le nord de l'Ontario, les mots dignité, empathie et tolérance sont monnaie courante. Le thème de la réconciliation y est souvent abordé.

Lorsque le défi #CraftReconciliation, une initiative de jumelage et de dialogue entre des élèves autochtones et non autochtones au pays, a été lancé, l'enseignante s'y est intéressée.

L'école secondaire Eshkiniigajig est située sur l'île Manitoulin.L'école secondaire Eshkiniigajig est située sur l'île Manitoulin. Photo : site officiel : Wikwemikong Board of Education

Je veux que mes élèves sentent qu'ils font partie de ce pays, de cette société.

Julie Balen, enseignante


Selon elle, ce projet, mis sur pied dans la foulée du rapport de la Commission de vérité et réconciliation du Canada, offre une occasion unique de réfléchir, sur ce que signifie « vraiment » la réconciliation et « à quoi ça ressemble », car on l'ignore, selon elle.

Qui de mieux placé que la prochaine génération pour y répondre?

Julie Balen, enseignante

Un défi virtuel au réel

En novembre dernier, Wab Kinew interpellait sur sa page Facebook les enseignants (Nouvelle fenêtre), car, selon lui, plusieurs d'entre eux cherchent des manières de parler à leurs élèves des enjeux autochtones. Depuis, il note des centaines de partages et d'appels à relever le défi. 

Écoutez l'entrevue réalisée avec Wab Kinew sur son initiative #CraftReconciliation (Nouvelle fenêtre).

Il y a beaucoup de jeunes dans ce pays pour qui le monde virtuel est aussi important que le monde réel.

Wab Kinew

Le défi qu'il propose est que les élèves créent, avec le populaire jeu vidéo Minecraft, un monde commun de leur choix sous le thème de la réconciliation. L'objectif est de créer des symboles virtuels et de les partager avec le mot-clic #CraftReconciliation d'ici le mois de juin.

Qu'est-ce que Minecraft?

Minecraft est un jeu de bloc virtuel conçu par le Suédois Markus Persson.

L'enseignante techno Jaclyn Calder, qui travaille au Simcoe County District School Board, en Ontario, est particulièrement emballée par ce genre de défi. Elle est certaine que cela branchera aussi les élèves.

Minecraft, c'est nouveau pour les enseignants. Ça peut être intimidant

Jaclyn Calder, enseignante

Elle s'est donc offerte, avec d'autres collègues, de coordonner l'activité et de les aider.

Jaclyn Calder espère que d'autres enseignants leur emboîteront le pas et, « pourquoi pas », que le mot-clic #CraftReconciliation serve aussi à partager d'autres formes d'arts que celles créées avec Minecraft.

Ontario

Éducation