•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tuerie de Charlie Hebdo : Djemila Benhabib publie l'essai « Après Charlie » en France

Djemila Benhabib
Radio-Canada

L'essayiste et conférencière Djemila Benhabib publie en France l'essai Après Charlie, un plaidoyer pour la liberté d'expression, un an jour pour jour après la fusillade ayant pris pour cible le journal satirique Charlie Hebdo.

Un texte de Michelle RazaTwitterCourriel

L'ex-candidate péquiste dans Trois-Rivières Djemila Benhabib, bien connue pour ses positions sur la laïcité, rappelle dans Après Charlie que l'attentat contre Charlie Hebdo s'inscrit dans une longue histoire de tensions entre l'islam politique et la critique des intellectuels.

L'auteure a voulu montrer sa solidarité « envers ceux qui résistent » dans la foulée des attentats commis en France, mais aussi ailleurs dans le monde en 2015.

En s'attaquant à la liberté d'expression, on veut rendre la critique impossible.  

Djemila Benhabib

Pour écouter l'entrevue de Djemila Benhabib à l'émission Chez nous le matin, cliquez ici.

Son plus récent essai, qui sera disponible au Québec en février, critique aussi l'autocensure des médias, notamment dans la foulée des attaques perpétrées à Paris.

Pour moi, la liberté d'expression se mesure autant par ce que l'on dit que par ce que l'on ne dit pas. Parce que ce que l'on ne dit pas, on choisit de ne pas le dire. Ce sont ces omissions, ces petites lâchetés qui caractérisent les médias qui ont fait que l'équipe de Charlie (Hebdo) a été isolée et d'abord politiquement assassinée (avant que ne) soit commis cet horrible attentat.

Djemila Benhabib

 En janvier 2015, des attentats djihadistes dans les bureaux de Charlie Hebdo et dans une épicerie cachère de Paris avaient fait 17 victimes. La France tient cette semaine une série de commémorations des victimes de ces attaques comme de celles de novembre 2015.

Djemila Benhabib a voulu prendre part au débat « simplement parce qu'il n'y a jamais suffisamment d'éclairage quand il s'agit de la liberté d'expression. »

« On a cette chance absolument inouïe de vivre dans une démocratie occidentale; il faut aussi avoir cette ouverture de voir ce qui se fait ailleurs » estime l'auteure et militante. « C'est en ce sens qu'il me semble que la critique de l'islam politique est nécessaire. »

Mauricie et Centre du Québec

Société