•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Alcool au volant : la Saskatchewan est la pire des provinces

Chargement de l’image

Photo : ph, src

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Saskatchewan est la province canadienne avec le plus grand nombre d'infractions de conduite avec facultés affaiblies, soit 620 par 100 000 habitants. 

En 2014, la province a enregistré 4001 infractions dans ce domaine. Ce nombre a grimpé à 4089 en 2015.

À titre comparatif, le nombre d'infractions avec facultés affaiblies dans la province est presque trois fois plus élevé qu'au Manitoba.


Pour voir le tableau sur votre appareil mobile, cliquez ici (Nouvelle fenêtre)

La conduite avec facultés affaiblies demeure la cause principale d'accidents mortels en Saskatchewan. En 2014, 1316 accidents routiers ont fait 530 blessés et 55 morts.

La Société d'assurance de la province SGI peine à expliquer pourquoi le problème est si prévalent dans la province. Sa porte-parole, Kelly Brinkworth, rappelle aux gens d'éviter de conduire après avoir consommé de l'alcool.

En 2011, la Saskatchewan a étendu sur tout son territoire le programme « Report impaired drivers », qui encourage les gens à appeler le 911 s'ils repèrent un conducteur susceptible d'être en état d'ébriété.

Une intervention fédérale réclamée

Les mères contre l'alcool au volant réclament au gouvernement fédéral d'instaurer des contrôles de routine auprès de conducteurs, même lorsque la police n'a pas de motif raisonnable de croire que le conducteur a consommé de l'alcool. Cette possibilité avait été étudiée par un comité de la Chambre des communes en 2009.

Le ministre de la Justice fédéral de l'époque, Rob Nicholson, avait indiqué qu'il consulterait les provinces et les différents services de police. La mesure n'a toujours pas été mise en place. Radio-Canada n'a pu joindre le ministère de la Justice pour obtenir un commentaire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !