•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Au moins 2250 vétérans sans-abri au Canada

Photo: CBC
La Presse canadienne

Le gouvernement fédéral a - peut-être pour la première fois - fait une tentative d'estimer combien de vétérans canadiens sont sans-abri, mais le rapport d'Emploi et Développement social Canada note que les chiffres sont loin d'être complets.

L'étude, qui est datée de mars 2015 et qui a été dévoilée à La Presse Canadienne en vertu de la loi d'accès à l'information, estime qu'il y a 2250 anciens soldats qui dorment dans des refuges sur une base régulière, ce qui représente environ 2,7 % de la population totale de sans-abri qui se retrouvent dans des logements temporaires.

Ces chiffres proviennent d'une base de données qui surveille les allées et venues dans 60 refuges pour sans-abri au pays.

Des chercheurs ont déterminé que les anciens combattants qui se retrouvent sans domicile sont souvent plus vieux que les non-vétérans dans la même situation et que les anciens soldats ont plus tendance à avoir des épisodes sans domicile fixe - ce qui signifie que ce sont des individus avec des problèmes incapacitants qui ont été dans la rue à trois reprises ou plus au cours d'une année.

L'âge moyen pour un vétéran sans-abri est de 52 ans, alors qu'il est de 37 ans dans la population générale. Beaucoup d'anciens combattants citent l'alcoolisme, la dépendance aux drogues ou des problèmes de santé mentale pour expliquer leurs circonstances.

Le commandant en chef des militaires canadiens, le général Jonathan Vance, a dit qu'il était choquant de savoir qu'il y avait des sans-abri parmi les vétérans et a ajouté qu'il y aurait des démarches entreprises pour cerner ceux qui ont besoin d'aide avant qu'ils ne se retrouvent dans la rue.

Société