Vous naviguez sur le nouveau site

Aide à la navigation
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

30 hommes, aucune femme en nomination au Grand Prix du festival de la BD d'Angoulême

Des festivaliers font la queue au Festival international de la bande dessinée d'Angoulême (FIBD) en 2013.

Des festivaliers font la queue au Festival international de la bande dessinée d'Angoulême (FIBD) en 2013.

Photo : AFP / Jean Pierre Muller

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le Festival international de la bande dessinée d'Angoulême a dévoilé la liste des 30 bédéistes en nomination pour son Grand Prix. Ce choix entièrement masculin fait cependant polémique. L'un des finalistes, Riad Sattouf, a même offert de céder sa place à une bédéiste.

Bonjour! J'ai découvert que j'étais dans la liste des nominés au grand prix du festival d'Angoulême de cette année....

Cette absence de femmes est aussi décriée par un groupe de 140 dessinatrices, le Collectif des créatrices de bande dessinée contre le sexisme.

Dans un communiqué, le collectif s'élève « contre cette discrimination évidente, cette négation totale de notre représentativité dans un médium qui compte de plus en plus de femmes » et demande « tout simplement une prise en compte de la réalité de notre existence et de notre valeur ».

La sélection du Grand Prix comprend des artistes renommés tels que Pierre Christin (Valérian), Alejandro Jodorowsky, Stan Lee (Spider-Man) et Quino (Mafalda).

Stan LeeAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Stan Lee

Photo : Getty Images / Getty Images/Jason Merritt

L'an dernier, l'auteure Marjane Satrapi (Persepolis) était en nomination pour ce prix qui souligne la carrière d'un bédéiste.

Marjane SatrapiAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Marjane Satrapi

Photo : Getty Images / Getty Images/Ernesto Ruscio

Depuis sa création en 1974, seule Florence Cestac a remporté ce prix, précisément en 2000.

De son côté, Franck Bondoux, le délégué général du festival, avance que ce Grand Prix récompense l'ensemble d'une carrière, et que « l'histoire de la BD jusqu'aux années 80 est essentiellement d'obédience masculine ».

Il rappelle également que le festival offre d'autres prix plus paritaires.

Le 43e Festival international de la bande dessinée d'Angoulême aura lieu du 28 au 31 janvier. Katsuhiro Otomo, le créateur d'Akira, est l'invité d'honneur cette année, où l'on retrouvera entre autres les expositions L'art de Morris, l'homme qui inventa Lucky Luke et Hugo Pratt, rencontres et passages.

En 2015, le festival avait multiplié les hommages à Charlie Hebdo.

Avec les informations de Libération, et Les inrocks

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !