•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'endettement des gouvernements au Canada ne cesse de croître, selon l'Institut Fraser

Le taux d’endettement des Canadiens est à plus de 165 % de nos revenus bruts.

Le taux d’endettement des Canadiens est à plus de 165 % de nos revenus bruts.

Photo : iStock

Radio-Canada

Une étude de l'Institut Fraser, un groupe de réflexion de Vancouver, indique que le niveau d'endettement des gouvernements, au Canada, ne cesse de croître. Il atteindra 1,3 trillion en 2015-2016, soit l'équivalent de 35 827$ pour chaque Canadien.

Rien que pour payer les intérêts de ces dettes, les gouvernemements - tant fédéral que provinciaux et municipaux - ont dépensé 60,8 milliards $ en 2014-2015, selon l'Institut, soit autant que sur l'éducation publique d'un bout à l'autre du pays.

Au niveau fédéral, le gouvernement dépense maintenant 9 % de ses revenus totaux sur le service de la dette, soit plus que ce qu'il verse en prestations d'assurance-emploi, selon l'Institut. La dette du gouvernement canadien devrait atteindre 692 milliards en 2015-2016.

Le service de la dette accapare aussi une part importante des revenus des provinces de l'Atlantique.

% des revenus consacrés au paiement des intérêts de la dette

  • N.-B.                8,2 %
  • N.-É.                8,8 %
  • Î.-P.-É.             7,7 %
  • T.-N.-L.           12,7 %

L'Institut Fraser estime que la persistance des déficits annuels dans pratiquement toutes les provinces, sept ans après la récession de 2008-2009, deviendrait particulièrement problématique si les taux d'intérêt se mettaient à augmenter, comme ils ont commencé à le faire aux États-Unis.

Les gouvernements devraient alors consacrer une part encore plus grande de leurs revenus au paiement des intérêts de leurs emprunts.

Acadie

Économie