Vous naviguez sur le nouveau site

Aide à la navigation
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pignon sur rue pour la librairie ambulante Le Buvard

Michel Vézina sillonne le Québec au volant de sa librairie roulante.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2016 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La librairie ambulante Le Buvard a arrêté son périple quelque temps pour s'installer à Lingwick en Estrie. Son propriétaire, l'auteur et éditeur Michel Vézina, a lancé Le Salon, un « publibrairie » ouvert tous les vendredi et samedi de janvier. Les amateurs de littérature y trouveront des livres et l'occasion de se rassembler autour d'un verre.

Un texte d'Anik Moulin TwitterCourriel

« L'idée d'avoir une espèce de salon littéraire en milieu rural, moi, c'est une idée qui me trottait dans la tête depuis plusieurs années. Et puis, c'est l'occasion qui fait le larron. La maison était disponible. Comme elle a déjà été un pub, on n'a pratiquement pas d'aménagement nouveau à y faire. C'est une économie quand même assez importante », confie Michel Vézina.

Merci à Claude Dupont pour ces premières photos de l'intérieur du Salon! Nous serons ouverts tous les vendredis et...

Le Buvard et Le Salon cohabiteront

Cette nouvelle aventure est loin de mettre fin à celle du Buvard, qui a été la première librairie ambulante au Québec. La librairie ambulante qui a sillonné les routes du Québec à partir de mai 2015 continuera bientôt sa route. 

« Magnifique. Géniale. Extraordinaire. Ç'a été au-dessus de nos espoirs les plus fous. Partout où on est allés, on a été reçus avec avidité, assure Michel Vézina. On contacte les municipalités à partir de la semaine prochaine pour la saison 2016 et je peux déjà vous dire qu'elle sera rallongée. On va se concentrer sur l'Estrie en 2016 », indique Michel Vézina.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !