•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le coeur d'une baleine bleue échouée à Terre-Neuve expédié en Allemagne

Ce coeur de 180 kg d'une baleine bleue échouée à Terre-Neuve en 2014 a été expédié vers l'Allemagne où il sera plastifié
Ce coeur de 180 kg d'une baleine bleue échouée à Terre-Neuve en 2014 a été expédié vers l'Allemagne où il sera plastifié Photo: Stacey Kerr
Radio-Canada

Il s'agit d'un colis hors du commun : le coeur d'une baleine bleue, le plus gros animal de la planète. En novembre dernier, le Musée royal de l'Ontario a expédié un tel colis, le coeur de 180 kg d'une baleine bleue échouée en 2014 à Rocky Harbour, sur la côte ouest de Terre-Neuve, vers l'Allemagne.

L'organe y sera plastifié, pour le préserver, et sera ensuite réexpédié vers le Musée royal, où il sera exposé.

La tâche d'emballage était herculéenne. Une équipe de six personnes a travaillé pendant huit heures et demie pour envelopper le coeur et assurer son transport sécuritaire. Les travailleurs portaient des combinaisons et des masques, pour les protéger des odeurs peu ragoûtantes émanant du coeur et du formaldéhyde utilisé pour le préserver.

« Nous avons dû nous débarrasser des fluides, l'irriguer et ensuite l'empaqueter de façon à ce qu'il ne risque pas de s'assécher ou d'être exposé à l'air [...] pendant son transport vers l'Allemagne », explique Jacqueline Miller, une technicienne qui a participé à l'empaquetage.

Six personnes ont mis huit heures et demie pour empaqueter le coeur.Six personnes ont mis huit heures et demie pour empaqueter le coeur. Photo : Stacey Kurr

Le travail de préparation a commencé dans une grande cuve de métal à demi remplie de fluides où de grands sacs ont été glissés sous le coeur énorme. Un chariot élévateur l'a ensuite sorti de la cuve et l'a déposé sur le sol où il a été rincé et enveloppé hermétiquement.

Le coeur a été remis dans la cuve et transporté vers l'aéroport pour son voyage transatlantique à bord d'un avion-cargo.

En Allemagne, la plastification sera effectuée par Gunther von Hagens, le scientifique qui a inventé le procédé.

Le processus devrait prendre 16 mois. Mark Engstrom, le PDG par intérim du Musée royal de l'Ontario, espère qu'il pourra être exposé à compter de l'été 2017.

D'après un reportage de Laura Howells, de CBC

Avec les informations de CBC

Acadie

Science