•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Aller au gym, une résolution du Nouvel An qui s’essouffle rapidement

Un homme en train de faire des exercices dans une salle de gym.

Photo : ICI Radio-Canada

Radio-Canada

Chaque année, des milliers de Canadiens adoptent la résolution de se remettre en forme et d'aller s'entraîner plus souvent. Dans les faits, la majorité de ceux qui s'inscrivent dans les salles de sport en janvier ne les fréquente plus quelques mois plus tard.

La directrice de La Sporthèque de Gatineau, Élaine Dupras, admet sans détour que le mois de janvier est définitivement le plus achalandé de l'année et celui qui rapporte le plus.

« Il y a une hausse de 20 % à peu près. Je dirais que janvier, c'est vraiment une période pour nous qui est très lucrative au niveau de la vente des abonnements », détaille-t-elle.

Selon Mme Dupras, quelque mois plus tard, seuls 25 % de ces sportifs bien intentionnés continuent à fréquenter la salle de sport. Cela signifie donc que 3 personnes sur 4 ne tiendraient pas la résolution de venir s'entraîner régulièrement.

Souvent les gens sont mal outillés pour continuer, ils ne voient pas de résultats parce qu'ils ne font pas nécessairement les bonnes choses de la bonne façon. Souvent, c'est ça la raison pour laquelle les gens vont arrêter.

Élaine Dupras, directrice de La Sporthèque de Gatineau

Gilles Pelletier, l'un des entraîneurs de la Sporthèque, a un conseil à prodiguer : se fixer des objectifs réalistes.

« Ils disent, moi je veux m'entraîner tous les jours, je veux perdre 2 à 3 livres par semaine. Donc les gens commencent trop fort au lieu de commencer tranquillement et de bâtir là-dessus », regrette-t-il.

D'après un reportage d'Andréanne Apablaza

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Santé