•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'objectif de 10 000 réfugiés syriens reporté à la mi-janvier

refu

Des réfugiés siriens arrivés au pays.

Photo : Reuters

La Presse canadienne
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Selon les plus récentes données du ministère de l'Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, quelque 6000 Syriens seront arrivés au pays d'ici le 31 décembre à minuit. 

Lors d'une conférence de presse jeudi à l'aéroport Pearson, à Toronto, le ministre de l'Immigration, John McCallum, a expliqué que « l'objectif intermédiaire » de 10 000 réfugiés était reporté à la mi-janvier, mais que « l'objectif final » de 25 000 personnes était maintenu pour la fin février.

Le ministre croit pouvoir atteindre cet objectif puisque les dossiers de ces 25 000 personnes sont en train d'être traités par les fonctionnaires.

« Nous pouvons être fiers de ce que nous avons atteint [...] Je crois qu'un retard de deux semaines n'est pas pour les Canadiens un enjeu énorme. »

— Une citation de  John McCallum, ministre de l'Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté

Les dossiers de 10 700 réfugiés ont déjà franchi toutes les étapes, y compris les vérifications de sécurité. Si certains d'entre eux ne sont pas encore arrivés, c'est, d'une part, parce qu'ils n'étaient parfois pas prêts à prendre l'avion immédiatement. Ils avaient des choses à régler ou voulaient faire leurs adieux à leurs proches.

D'autre part, il a concédé que les retards étaient dus également au fait que les fonctionnaires n'étaient pas prêts dès le départ à entreprendre un effort d'une telle magnitude. Plusieurs jours ont été nécessaires avant de mettre la machine en branle et de la faire fonctionner de façon efficace.

« Ce processus est comme une vague : on commence lentement et on va de plus en plus rapidement. Maintenant [...] nous sommes capables d'avoir trois avions par jour. »

— Une citation de  John McCallum, ministre de l'Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté
John McCallum, ministre de l'Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, et Jane Philpott, ministre de la Santé et présidente du Comité spécial chargé des réfugiés, lors d'une conférence de presse à Toronto le 31 décembre 2015.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

John McCallum, ministre de l'Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, et Jane Philpott, ministre de la Santé et présidente du Comité spécial chargé des réfugiés, lors d'une conférence de presse à Toronto le 31 décembre 2015.

Photo : Radio-Canada

Lors de la campagne électorale, les libéraux s'étaient engagés à recevoir 25 000 réfugiés syriens avant le 1er janvier 2016.

Puis, peu après leur arrivée au pouvoir, ils ont revu cet objectif à la baisse : 10 000 réfugiés syriens devaient arriver avant le 1er janvier et les 15 000 autres avant la fin du mois de février 2016.

La ministre de la Santé et présidente du Comité spécial chargé des réfugiés, Jane Philpott, a dit espérer que les Canadiens ne s'attardent pas à l'atteinte d'une cible chiffrée, mais plutôt à ce que les Canadiens ont réussi à faire, soit de permettre à des milliers de Syriens de se réinstaller au pays.

Mme Philpott a souligné que si on ne s'était pas fixé cette cible ambitieuse, on n'aurait sûrement pas accueilli autant de réfugiés.

Pour voir ce tableau sur votre appareil mobile, cliquez ici (Nouvelle fenêtre)

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !