•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Année difficile pour les travailleurs forestiers de la Côte-Nord

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Territoire de coupe de Produits forestiers Résolu sur la Côte-Nord

Territoire de coupe de Produits forestiers Résolu sur la Côte-Nord

Photo : courtoisie Produits forestiers Résolu

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'année 2015 a été longue pour les 1700 travailleurs de l'industrie forestière de la Côte-Nord. Produits forestiers Résolu et Rémabec ont menacé de fermer leurs installations si Québec ne leur donnait pas un coup de main financier. Après des mois d'inquiétude et de négociations, une entente est survenue, le 31 août dernier. 

Un texte de Roxanne SimardTwitterCourriel

Les faits marquants de la crise forestière en 2015 :

2014

  • Produits forestiers Résolu, Rémabec et Boisaco demandent à Québec de diminuer les droits de coupe du bois nord-côtier.

Les demandes des industriels :

Les industriels dénoncent la faible qualité de la fibre et son prix trop élevé par rapport aux autres régions. Ils demandent une révision du prix plancher des lots vendus à l'enchère et la diminution de la valeur marchande du bois.

L'infestation de la tordeuse des bourgeons de l'épinette, l'entretien des chemins forestiers et la géographie de la région sont parmi les facteurs qui augmentent le coût de la fibre.

Janvier-Mai 2015 

C'est probablement un dialogue de sourds.

Richard Garneau, président de Produits forestiers Résolu

Juin 2015

Manifestation d'employés de Produits forestiers Résolu à Baie-ComeauAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Manifestation d'employés de Produits forestiers Résolu à Baie-Comeau

Photo : Radio-Canada

  • Résolu et Rémabec lancent un ultimatum au gouvernement : Couillard rejette l'ultimatum.

  • Quelque 240 travailleurs forestiers de Résolu sont en arrêt de travail. Les 253 employés de la papetière de Baie-Comeau et 90 travailleurs de la scierie des Outardes reçoivent un avis de licenciement.

Juin-Juillet 2015

Des élus municipaux de la Côte-Nord lancent un nouveau cri du coeur pour réclamer l'intervention du premier ministre Philippe Couillard dans la crise forestière qui persiste dans la région.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des élus municipaux de la Côte-Nord lancent un nouveau cri du coeur pour réclamer l'intervention du premier ministre Philippe Couillard dans la crise forestière qui persiste dans la région.

Photo : Radio-Canada

Juillet-août 2015

  • Les négociations continuent, mais les travailleurs sont de plus en plus inquiets.

Il y a 280 familles qui vivent dans l'inquiétude. Il y a des enfants qui demandent : "papa, tu travailles-tu encore demain?"

Pierre Richard, président, section locale 352, syndicat Unifor
Le ministre Laurent Lessard a rencontré le comité nord-côtier de la crise forestière à Baie-Comeau.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le ministre Laurent Lessard a rencontré le comité nord-côtier de la crise forestière à Baie-Comeau.

Photo : Marlène-Joseph-Blais

  • Le 31 août : une entente survient. Les droits de coupe sont abaissés et un rabais sur les tarifs d'électricité est accordé. 

Septembre 2015

  • Reprise des travaux forestiers : 1700 travailleurs poussent un soupir de soulagement.

À suivre en 2016 

  • Tout n'est pas réglé. Le gouvernement continue d'inciter les papetières à se moderniser, mais aucun projet n'a encore été annoncé.

D'après le reportage de Marlène Joseph-Blais

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec