•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le maire de Gros-Mécatina espère le prolongement de la route 138 en 2016

La fameuse photographie illustrant la fin de la route 138
La fameuse photographie illustrant la fin de la route 138
Radio-Canada

En cette fin d'année, le maire de Gros-Mécatina en Basse-Côte-Nord, Randy Jones, réitère son désir de voir le prolongement de la route 138 se réaliser. Il espère que le gouvernement provincial confirmera le début des travaux en 2016.

Randy Jones demeure optimiste et considère qu'il s'agit d'un incontournable pour la Basse-Côte-Nord. Il craint même la fermeture de petits villages sans cet accès routier.

Selon lui, le prolongement de la route amènera des touristes dans son coin de pays et permettrait de stimuler l'économie.

Ça va permettre aux gens du restant du pays de venir voir c'est quoi la beauté de notre région, pis c'est ça qui va sauver nos villages. Sans ça, c'est impossible. On ne peut pas vivre avec les coûts extraordinaires pour voyager présentement.

Randy Jones, maire de Gros-Mécatina

Plan Nord
Lors de l'annonce de la relance du Plan Nord, en avril dernier, le gouvernement avait annoncé qu'une enveloppe de 232 millions de dollars serait consacrée au prolongement de la route 138 en Basse-Côte-Nord. Un budget qui servirait notamment à la réalisation des tronçons entre Kegaska et La Romaine, ainsi que Tête-à-la-Baleine et La Tabatière. 

Actuellement, il manque, entre autres, un pont et 37 kilomètres de route pour relier Tête-à-la-Baleine à La Tabatière.

Est du Québec

Politique