•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Isle-Verte souhaite un nouveau quartier résidentiel vert

La Municipalité de L'Isle-Verte

La Municipalité de L'Isle-Verte

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les élus de L'Isle-Verte souhaitent attirer des résidents avec un nouveau quartier résidentiel constitué de mini-maisons. Le futur développement, qui se veut écologique, pourrait freiner l'exode des jeunes vers les villes.

Un texte de Patrick BergeronTwitterCourriel

Pour réaliser ce projet, la Ville travaille en collaboration avec la compagnie Ma Maison logique de Saint-Germain-de-Kamouraska. La première phase du projet, qui n'en est encore qu'à ses balbutiements, pourrait voir le jour au cours de la prochaine année sur des terrains qui appartiennent déjà à la Ville.

La mairesse de L'Isle-Verte, Ursule Thériault, a donné le mandat à son comité consultatif en urbanisme de revoir l'ensemble des règlements municipaux pour s'assurer qu'un tel projet puisse se réaliser dans sa municipalité.

À titre d'exemple, il faut revoir les règlements qui touchent les configurations des terrains ou encore la dimension des bâtiments.

Une citation de :Ursule Therriault, mairesse de L'Isle-Verte
La mairesse de L'Isle-Verte, Ursule ThériaultAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La mairesse de L'Isle-Verte, Ursule Thériault

Photo : Radio-Canada

Favoriser l'accessibilité à la propriété

Dans un document de travail, les élus de L'Isle-Verte font le constat qu'il est impératif de trouver des solutions pour revitaliser la municipalité. On peut y lire qu'un nouveau projet domiciliaire orienté sur la construction de maisons écologiques et durables à prix modique pourrait attirer et retenir de jeunes familles.

Selon le projet de la ville, des parcelles de terrains privés ou collectifs pourraient être réservées à la culture de produits alimentaires.

Selon la copropriétaire de Ma Maison logique, Catherine Duval, chaque résidence pourrait se vendre entre 90 000 $ et 100 000 $. Propriétaire d'une micromaison, Catherine Duval souligne que des mini-maisons seraient plus spacieuses.

Les mini-maisons pourraient avoir entre 300 et 900 pieds carrés.

Une citation de :Catherine Duval, co propriétaire de Ma Maison logique

Négociations à venir avec la CPTAQ

Pour réaliser la deuxième phase de ce projet, qui pourrait voir le jour en 2017, les élus de L'Isle-Verte devront obtenir l'aide de la Commission de protection du territoire agricole (CPTAQ). Les terres visées pour ce projet sont actuellement zonées agricoles.

Selon la mairesse de L'Isle-Verte, il est encore trop tôt pour déterminer à quel moment cette demande sera faite à la CPTAQ. Par contre, Ursule Therriault confirme que son projet suscite déjà un certain engouement. Des personnes de l'extérieur de la région auraient démontré un intérêt à s'établir à L'Isle-Verte si jamais le projet voyait le jour.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec