•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Urgences en Abitibi-Témiscamingue : le temps d'attente au-dessus de la moyenne provinciale

Une chambre d'hôpital

Une chambre d'hôpital (archives)

Photo : Claude Bouchard

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les citoyens de l'Abitibi-Témiscamingue ont dû patienter, en moyenne, 2, 27 heures à l'urgence avant de voir un médecin pour l'année 2014-2015. Selon les données obtenues du ministère de la Santé et des Services sociaux, c'est deux minutes de plus que la moyenne provinciale qui se situe à 2,25 heures.

Avec les informations d’Émilie Parent-BouchardTwitterCourriel

Dans la région, c'est à Rouyn-Noranda que le temps d'attente est le plus long, le délai moyen de la prise en charge médicale dépasse trois heures.

L'urgence du Centre hospitalier Hotel-Dieu d'Amos est le seul établissement de la région à respecter l'objectif du ministère de la Santé, avec une prise en charge médicale en moins de deux heures.

La directrice des services professionnels et de l'enseignement universitaire du Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Abitibi-Témiscamingue (CISSS), la Dre Annie Léger, explique ces disparités entre les établissements par la différence entre les effectifs médicaux disponibles.

«  Je vous dirai que le principal facteur, c'est la présence d'un ou de deux médecins. À Rouyn, on n'a pas souvent la présence de deux médecins, alors qu'à Val-d'Or, puis Amos, il peut y avoir souvent deux médecins, donc ça peut jouer de façon importante à ce niveau-là.  »

— Une citation de  Dre Annie Léger

Sur une note plus encourageante et à partir des données partielles pour l'année 2015-2016, la Dre Annie Léger note cependant une diminution de l'achalandage dans les urgences de la région. Selon elle, cette situation est attribuable à la prise en charge des patients dans les Groupes de médecine familiale (GMF).

« Si je regarde dans les deux dernières années, c'est la première année qu'on a moins de visites à la salle d'urgence, puis c'est probablement directement relié à la prise en charge qu'on fait dans nos GMF avec l'accès adapté, par exemple. Donc, la plus grande facilité à voir un médecin rapidement en bureau privé en GMF fait en sorte que les patients ont moins tendance à venir consulter à l'urgence. C'est vraiment la première année, ça va être fort intéressant de voir si l'année va se poursuivre avec la période d'hiver qui s'en vient », a-t-elle souligné.

Temps d'attente moyen dans les urgences

  • Rouyn-Noranda : 3,33 heures
  • Amos : 1,38 heure
  • Val-d'Or : 2,10 heures
  • La Sarre : 2,31 heures
  • Ville-Marie : 2,36 heures

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !