•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le médicament du petit Morgan Doucet sera remboursé par le N.-B.

Morgan Doucet (c) avec son père Glen (g) et sa mère Carol (d).
Photo: Pierre Alexandre Bolduc/ICI Radio-Canada
Radio-Canada

Le ministère de la Santé du Nouveau-Brunswick remboursera le traitement du petit Morgan Doucet qui souffre du syndrome de Morquio, une maladie rare qui s'attaque notamment aux articulations.

Après avoir procédé à un examen supplémentaire et à des consultations, je vous avise qu'une décision a été prise de rembourser, de façon provisoire, un médicament pour une jeune personne atteinte de la maladie de Morquio pour une période allant jusqu'à 12 mois.

Victor Boudreau, ministre de la Santé, N.-B.

Le ministre de la Santé Victor Boudreau note par voie de communiqué que « dans le cadre du plan de soins prescrits par le médecin de cette personne, le ministère de la Santé remboursera le coût du Vimizim pour une période d'essai pouvant aller jusqu'à un an afin d'évaluer son efficacité ».

Le traitement proposé par le médecin de Morgan Doucet, 10 ans, doit coûter de 100 000 $ à 300 000 $ et pourrait faire diminuer sa douleur et prolonger sa vie.

Le ministre de la Santé ajoute : « Le Nouveau-Brunswick continuera de collaborer avec les autres provinces et territoires afin d'établir une approche nationale et uniforme pour l'examen de médicaments onéreux pour les maladies rares. Toute décision future entourant le remboursement de Vimizim (ou autres médicaments semblables) continuera de se faire au cas par cas et sera fondée sur les recommandations de spécialistes venant de l'extérieur de la province. »

Acadie

Politique