•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Justin Trudeau élu personnalité de l'année par les médias

Le premier ministre Justin Trudeau entouré par des admirateurs au moment où il quitte le centre international de presse à Manille.
Le premier ministre Justin Trudeau entouré par des admirateurs au moment où il quitte le centre international de presse à Manille. Photo: AP/Aaron Favila
La Presse canadienne

Justin Trudeau a été désigné la personnalité ayant le plus marqué l'actualité au Canada en 2015. Et, contrairement aux élections du 19 octobre chaudement disputées, ce n'était pas vraiment une surprise.

Vainqueur des élections fédérales le 19 octobre contre toute attente, Justin Trudeau est devenu à la fois le premier fils d'un premier ministre à diriger à son tour le gouvernement et le premier chef d'un parti fédéral à hisser sa formation de la troisième place au sommet du pouvoir.

Depuis, il a fait le tour du monde et est devenu une vedette internationale. Tout cela en seulement trois mois.

Quatre-vingt-sept pour cent des directeurs des salles de presse du pays sondés par La Presse Canadienne ont ainsi estimé que Justin Trudeau était la personnalité ayant le plus marqué l'actualité cette année.

« Trudeau a été le premier choix des rédacteurs en chef et des directeurs de l'information à travers le pays », explique Stephen Meurice, rédacteur en chef de La Presse Canadienne.

Rachel Notley et Alan Kurdi loin derrière

Rachel Notley, la chef du Nouveau Parti démocratique albertain qui a mis fin au règne de quatre décennies de la dynastie conservatrice en Alberta, est arrivée loin derrière. Elle a été choisie par seulement 7 % des directeurs de l'information sondés.

Le petit Alan Kurdi, cet enfant syrien dont le corps sans vie retrouvé sur une plage turque a donné un visage humain à la crise des réfugiés, a obtenu un vote de moins que Mme Notley.

Le choix s'est fait « sans hésitation », a écrit Carl Fleming, directeur de la rédaction du Cape Breton Post. « Tout le monde parle de Justin ».

Les élections représentent toujours un évènement important dans l'actualité, mais c'est la nature historique de la victoire de Justin Trudeau qui a été si remarquable pour les directeurs des salles de presse du pays.

« La victoire de Trudeau a été historique à plusieurs niveaux », a dit Tim Kucharuk, un reporter d'expérience à la radio CKRW-The Rush à Whitehorse.

Il nous a servi certaines des répliques les plus citées de l'année : les "voies ensoleillées" ("sunny ways") et "le Canada est de retour". Sa victoire a radicalement changé Ottawa après 10 ans de pouvoir conservateur. 

Tim Kucharuk, reporter à CKRW-The Rush

D'autres ont été impressionnés par la façon dont Justin Trudeau, qualifié avec mépris de beau garçon à la tête vide par la machine d'attaque des conservateurs et qui traînait dans les sondages au début de la campagne, a réussi à dépasser les attentes et laissé ses adversaires expérimentés loin derrière dans un nuage de poussière, en ressuscitant son parti donné pour mort depuis 2011.

Une bonne histoire

« Justin s'est défendu et a obtenu une victoire majoritaire éclatante, renversant une dynastie [conservatrice] de 10 ans et devenant le 23e premier ministre du Canada. Pas trop mal pour le "gars à la belle chevelure" », rappelle Margo Goodhand, éditrice de l'Edmonton Journal.

Plus encore, il a réussi à obtenir la majorité des sièges au Québec, et à réaliser le meilleur résultat des libéraux fédéraux depuis que Pierre Elliott Trudeau a balayé la province aux élections de 1980.

Mais plus que tout, le récit de l'ascension de Justin Trudeau constitue une très bonne histoire en soi.

Depuis les élections, Justin Trudeau a été salué partout sur la planète pour avoir respecté sa promesse de former un cabinet paritaire « parce qu'on est en 2015 », et pour avoir ouvert les frontières du Canada aux réfugiés syriens.

Il a aussi assisté à toute une série de sommets internationaux, ce qui lui a valu une couverture médiatique flatteuse et, dans un cas, des cris d'admiratrices féminines en pâmoison.

« C'est un peu un conte de fées, n'est-ce pas? », résume Elisha Dacey, directrice de la rédaction du journal Metro à Winnipeg.

Justin Trudeau rejoint ainsi son père au panthéon des personnalités de l'année de la Presse Canadienne. Pierre Trudeau avait en effet remporté ce titre à de nombreuses reprises, de 1968 à 1975 puis en 1978, 1999 et 2000.

Les personnalités de l'année de La Presse Canadienne depuis 15 ans

  • 2015 : Justin Trudeau, politicien
  • 2014 : L'adjudant Patrice Vincent et le caporal Nathan Cirillo, soldats assassinés
  • 2013 : Rob Ford, politicien
  • 2012 : Luka Magnotta, présumé meurtrier
  • 2011 : Jack Layton, politicien
  • 2010 : Russell Williams, tueur en série
  • 2009 : Stephen Harper, politicien
  • 2008 : Stephen Harper, politicien
  • 2007 : Les agents de la GRC
  • 2006 : Le soldat canadien
  • 2005 : John Gomery, juge
  • 2004 : Paul Martin, politicien
  • 2003 : Paul Martin, politicien
  • 2002 : Jean Chrétien, politicien
  • 2001 : Stockwell Day, politicien
  • 2000 : Pierre Trudeau, politicien
  • 1999 : Pierre Trudeau, politicien (nommé aussi personnalité canadienne marquante du XXe siècle)
  • 1998 : Jean Chrétien, politicien

Alberta

Politique