•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Accoucher sur le bord de la route : la réalité de Weyburn, en Saskatchewan

Le bébé de Bikram et Jaspreet Sandhu, qui n'a pas encore de nom, est venu au monde sur le bord de l'autoroute 33.

Le bébé de Bikram et Jaspreet Sandhu, qui n'a pas encore de nom, est venu au monde sur le bord de l'autoroute 33.

Photo : Famille Sandhu

Radio-Canada

Des parents de Weyburn, en Saskatchewan, ont dû donner naissance eux-mêmes à leur enfant dans leur voiture, sur le bord de l'autoroute, puisque l'hôpital de leur ville n'a plus d'unité de naissance.

Weyburn est une ville de plus de 10 000 habitants située à près de 115 kilomètres au sud-est de Regina; un voyage d'environ une heure et quinze minutes. L'hôpital qui dessert la municipalité n'a plus d'unité de naissance depuis qu'elle a été fermée, en 2007. Les femmes enceintes doivent se rendre à Regina, Moose Jaw ou Estevan si elles veulent accoucher de leur enfant dans un hôpital.

Quand Bikram et Jaspreet Sandhu se sont rendu compte, mercredi, que Jaspreet allait bientôt accoucher, ils ont pris la route pour Regina. Mais rendu à mi-chemin, près du village de Sedley, le bébé ne pouvait plus attendre. Le couple s'est stationné sur le bord de l'autoroute et Bikram a appelé le 911 pour obtenir de l'aide. Tout ce qu'ils avaient avec eux, c'étaient des serviettes, un chargeur à téléphone et quelques autres objets de la vie quotidienne.

Pour rajouter au défi, le cordon ombilical du bambin était enroulé autour de son cou. Mais au bout de quelques minutes, les parents ont réussi à donner naissance à leur garçon de six livres et huit onces. Une ambulance est arrivée sur les lieux par la suite et les a amenés à l'hôpital, à Regina.

Le couple se dit heureux et soulagé que tout se soit bien passé. Mais ils se disent tout de même surpris qu'un hôpital dans une ville avec une population comme Weyburn ne puisse pas fournir de l'assistance lors des accouchements.

Le bébé n'a toujours pas de nom, puisque le couple de religion sikhe attend d'organiser une cérémonie traditionnelle afin de nommer le nouveau membre de sa famille.

Saskatchewan

Société