•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les proches de Hyeon Soo Lim, détenu en Corée du Nord, gardent l’espoir

Le pasteur torontois Hyeon Soo Lim a été condamné à la prison à vie en Corée du Nord.
Le pasteur torontois Hyeon Soo Lim a été condamné à la prison à vie en Corée du Nord. Photo: Jon Chol Jin
Radio-Canada

Lisa Pak, l'une des 3 000 membres de la congrégation de la Light Korean Presbyterian Church que dirige le Hyeon Soo Lim à Mississauga dit que les fidèles prieront dimanche pour la libération de leur pasteur.

Le pasteur canadien a été condamné aux travaux forcés à vie mercredi par la Cour suprême nord-coréenne pour subversion après un procès de 90 minutes. Il est détenu en Corée du Nord depuis le 31 janvier.

Des images difficiles

« C'est difficile de voir ces images », affirme Lisa Pak après avoir vu une vidéo dévoilée par la télévision d'État nord-coréenne. Elle affirme avoir pu voir la fatigue sur le visage de son pasteur. « Être des mois loin de sa famille et de ses amis, ça pèse », dit-elle.

Les proches du pasteur ont expliqué qu'il s'était rendu en Corée du Nord au mois de janvier pour une mission humanitaire comme il l'a fait des dizaines de fois depuis 1997. Hyeon Soo Lim était apparu lors d'une conférence de presse organisée par les autorités nord-coréennes à Pyongyang en juillet et avait avoué avoir comploté contre l'État nord-coréen.

Opération de relation publique

D'autres étrangers détenus puis libérés par les autorités nord-coréennes ont dit avoir été forcés de faire ce genre de confession pendant leur détention.

Les étrangers arrêtés en Corée du Nord sont aussi souvent condamnés à des peines très dures puis libérés dans une opération de relation publique qui fait apparaître le régime clément.

Lisa Pak espère que c'est ce qui se passera pour Hyeon Soo Lim.

Le Canada n'a aucune présence diplomatique en Corée du Nord, mais Lisa Pak soutient que le fait que le premier ministre Justin Trudeau ait commenté sur l'affaire permet à la congrégation de garder l'espoir. « Nous sommes heureux de voir que ça a attiré son attention et nous espérons que cela accélèrera les discussions », dit-elle.

Nord de l'Ontario

Société