•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Aurons-nous un Noël blanc? On a fouillé jusqu'en 1955

Radio-Canada

La question se fait de plus en plus pressante au fur et à mesure que les chocolats disparaissent des calendriers de l'avent. Y aura-t-il de la neige à Noël?

En tant que météorologue, et de façon croissante à l'approche du 25 décembre, on me demande si Noël a des chances d'être blanc cette année.

Ève Christian, météorologue

Pour répondre à cette question, nous avons compilé des données d'Environnement Canada depuis 1955 de la station météo de l'aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau, en plus des probabilités que le ministère a calculées pour l'ensemble du pays.

Commençons déjà par tester votre mémoire.

Utilisateurs d'appareils mobiles, cliquez ici.

Vous souvenez-vous du 24 décembre 2014? « Plus de 32 mm de pluie avaient fait fondre les 10 cm qui étaient au sol le 24 décembre, ce qui fait qu'on était passés à quelques heures d'un Noël blanc », se rappelle Ève Christian.

Un contraste saisissant par rapport au 25 décembre 1970, où il y avait 51 cm de neige au sol.

Utilisateurs d'appareils mobiles, cliquez ici.

Et Noël en 2015, alors?

Si vous vivez à Montréal, vous avez 78 % de probabilité de connaître un Noël blanc cette année. À Québec? Vingt points de plus, à 98 %. Explorez la carte ci-dessous.

Utilisateurs d'appareils mobiles, cliquez ici.

« Est-ce que cette probabilité change selon la période observée? Environnement Canada a calculé la probabilité en pourcentage de connaître un Noël blanc, sur trois périodes différentes : 1955-2013, mais aussi en séparant en deux cette longue période », détaille Ève Christian.

Il est intéressant de constater que pour la période plus ancienne de 1965-2004, la probabilité est plus élevée à 85 %, alors que sur les 20 années plus récentes, la probabilité passe de 78 % à 70 %. Un autre signe du réchauffement constaté? Possible.

Ève Christian

La faute au réchauffement de la planète?

Sur les réseaux sociaux, nombreux sont ceux qui voient dans l'absence de neige les conséquences des changements climatiques. Il faut dire que le contraste avec l'an dernier est saisissant, comme le montre cette vidéo (Nouvelle fenêtre).

Ont-ils tort? Difficile à dire à partir d'un échantillonnage de données sur une cinquantaine d'années. Ça indique une tendance, mais pas nécessairement une réalité.

Ève Christian

Si l'on regarde du côté du thermomètre, on observe des températures au-dessus des moyennes depuis le début du mois. Cinq records ont d'ailleurs été établis les 9, 10, 11, 18 et 24 décembre 2015.

Utilisateurs d'appareils mobiles, cliquez ici.

Note : les graphiques ont été mis à jour après le 25 décembre pour refléter le mois complet. 

Avec Florent Daudens et Olivier Pinon

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Environnement