•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les vols commerciaux reprendront entre Cuba et les États-Unis

Les drapeaux américains et cubains flottent côte-à-côte devant l'ambassade des États-Unis à La Havane.

Les drapeaux américains et cubains flottent côte-à-côte devant l'ambassade des États-Unis à La Havane.

Photo : La Presse canadienne / AP/Ramon Espinosa

Reuters
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les États-Unis et Cuba se sont entendus pour rétablir des liaisons aériennes commerciales régulières, suspendues depuis des décennies, a annoncé jeudi le département d'État américain.

L'accord est intervenu un an jour pour jour après l'annonce d'une normalisation des liens entre les deux pays, après plus de cinquante ans de guerre froide.

Conclu après des mois de négociations, cet accord va permettre aux compagnies aériennes américaines de vendre des vols à destination de Cuba sur leurs sites internet et faciliter ainsi les déplacements entre les deux pays, même si les États-Unis interdisent toujours les voyages touristiques en direction de l'île.

Les vols charter, qui suppléaient jusqu'à présent les vols réguliers, continueront par ailleurs à être autorisés, a indiqué le département d'État.

« Bien que la loi américaine continue à interdire les voyages à Cuba pour des activités touristiques, un renforcement des relations aériennes civiles facilitera l'augmentation des voyages autorisés entre nos deux pays », a-t-il ajouté dans un communiqué.

Le président Barack Obama a allégé au mois de septembre les restrictions pesant sur les voyages entre les États-Unis et Cuba, ce qui s'est traduit par un bond de 71 % du nombre de visiteurs américains sur l'île cette année, avec 138 120 arrivées à la fin novembre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !