•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Traditions de Noël : les cartes de Noël de plus en plus rares

Une lettre de souhaits.

Une lettre de souhaits.

Photo : iStockPhoto

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un manteau de cheminée rempli de cartes de souhaits pour la saison des fêtes : une des images les plus évocatrices de Noël. Une image qui se fait cependant de plus en plus rare, puisque les traditionnelles cartes perdent du terrain au profit du courriel.

Un texte de Michelle RazaTwitterCourriel

Postes Canada ne tient pas de statistiques sur les cartes de Noël à proprement parler, qui, dans sa classification, entrent dans la catégorie « Poste-lettres ». Cette dernière catégorie est en chute libre : en comparaison avec 2006, les volumes du service « Poste-lettres » au Canada ont chuté de 1,4 milliard d'articles, une baisse de 28 %.

Il reste toutefois des « irréductibles » de la carte papier avec un message rédigé à la main. Cette clientèle cherche de plus en plus l'originalité et le produit fait localement, observe la propriétaire de Papier Confit, une entreprise de Trois-Rivières qui oeuvre dans le design graphique et l'impression.

L'entreprise de Trois-Rivières Papier Confit produit cinq modèles de cartes de Noël chaque année.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'entreprise de Trois-Rivières Papier confit produit 5 modèles de cartes de Noël chaque année.

Photo : Marilyne Tremblay - Photographe

Depuis les débuts de l'entreprise, en 2012, la propriétaire, Sara Drouin-Germain, crée chaque année cinq modèles de cartes de Noël qu'elle vend en ligne et dans quelques points de vente, en Mauricie.

Sara Drouin-Germain l'avoue d'emblée : elle fait des cartes de Noël parce qu'elle aime ça, pas parce que c'est payant. Les cartes de souhaits des fêtes lui permettent de combler une période creuse de l'année, qui autrement est surtout consacrée aux mariages. Les ventes de tous ses produits sont en hausse, sauf pour les cartes de Noël, qui se maintiennent sans prendre leur envol.

Ce ne sont plus des envois de masse; maintenant, on envoie des cartes à ceux qui comptent vraiment.

Sara Drouin-Germain, propriétaire de Papier Confit

Ce sont surtout des professionnels de Trois-Rivières et des environs qui achètent les cartes de Papier Confit. La plupart exercent un métier qui les met en contact direct avec leur clientèle, comme notaire, syndic de faillite ou dentiste.

Papier Confit a aussi une clientèle formée d'entreprises, mais leurs rangs ont fondu au fil des ans. La PME a perdu des clients importants, dont certains organismes culturels, qui ont décidé d'envoyer des voeux électroniques pour économiser.

Le courrier du père Noël fait exception

Si le courrier des fêtes est à la baisse, il y a une exception à la règle : les lettres envoyées au père Noël à sa résidence du pôle Nord. L'an dernier, 1,5 million de lettres de partout dans le monde ont été envoyées au fameux code postal H0H 0H0.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !