•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un Norvégien passe six mois, seul, dans le Grand Nord canadien

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un aventurier norvégien est sorti des bois après six mois passés en solitude absolue dans les Territoires du Nord-Ouest. Kristoffer Glestad, 26 ans, a documenté en vidéos et en photos l'expérience dont il rêvait depuis son enfance.

Un aventurier norvégien est sorti des bois après six mois passés en solitude absolue dans les Territoires du Nord-Ouest. Kristoffer Glestad, 26 ans, a documenté en vidéos et en photos l'expérience dont il rêvait depuis son enfance.

« Le rêve était d'aller au Canada, vivre des produits de la terre, pêcher et voir la nature. » L'étudiant en génie mécanique a préparé son aventure pendant un an et demi, d'abord avec deux amis qui se sont ensuite désistés. Il s'est fait déposer par hydravion avec 150 kilogrammes de matériel et de vivres en juin dernier, dont une hache, un fusil, une scie, une tente et des rations.

Il s'est nourri de poissons, de végétaux et de nourriture déshydratée. Le Norvégien a perdu plus de 20 kilos pendant son aventure.

« Les gens ne sont pas faits pour être seuls, je peux vous l'assurer »

Le lac, à une heure à l'ouest de Norman Wells, a été choisi sur Google Maps pour son isolement. Une fois arrivé, Kristoffer Glestad s'est d'abord construit un radeau pour transporter son matériel sur un meilleur site de camping.

Demeurer actif s'est avéré la solution pour contrer l'isolement.

« Il faut du temps pour s'habituer au silence. On devient fatigué de penser. On pense tout le temps. La seule distraction qu'on a est soi-même. »

— Une citation de  Kristoffer Glestad

Le jeune homme disposait toutefois d'un téléphone satellite dont il s'est servi environ trois fois par mois pour communiquer avec sa famille, un médecin et un coordonnateur. C'est d'ailleurs ce dernier qu'il a contacté en novembre pour mettre fin à l'expérience.

Vidéo : l'arrivée de l'avion qui a mis fin à six mois de solitude (Nouvelle fenêtre)

« Tout l'été, j'ai pensé à Kris », affirme le pilote

Travis Wright, de la petite compagnie aérienne North Wright Airways, de Norman Wells, avait ses doutes quand il a laissé Kristoffer Glestad sur le lac au début de l'été. La plupart des expéditions ne durent pas plus de deux mois.

« On reçoit certaines requêtes du genre, mais très peu de gens les réalisent », affirme le pilote de brousse qui se souviendra longtemps de cet aventurier.

À son arrivée, le pilote a aperçu le jeune homme le fixant des yeux à distance. « C'était incroyable pour lui de me revoir et pour moi de le revoir. »

Kristoffer Glestad est maintenant de retour chez lui, sur la ferme familiale près d'Oslo, ravi d'avoir réussi à compléter son rêve.

D'après le texte de Kate Kyle, de CBC North

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...