•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Report d'un projet de traité pour trois communautés innues

Mashteuiatsh, au Lac-Saint-Jean

Mashteuiatsh, au Lac-Saint-Jean

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le projet de traité de trois communautés innues avec les gouvernements fédéral et provincial est reporté de quelques mois, en raison de l'absence d'Ottawa à la table centrale de négociation.

Le dépôt de ce projet était initialement prévu pour le 31 décembre 2015, mais le déclenchement des élections fédérales a retardé les travaux du regroupement Petapan, qui représente les communautés de Mashteuiatsh, Essipit et Natashquan. Le projet de traité porte sur des négociations territoriales et sur l'autonomie gouvernementale.

« En incluant la période de flottement qui caractérise l'arrivée au pouvoir d'un nouveau gouvernement, nous accusons ainsi un retard d'environ cinq mois qu'il sera impossible de combler avant la période des Fêtes », affirme le négociateur en chef du regroupement, Sylvain Ross. Des réunions ont tout de même eu lieu avec le gouvernement provincial durant cette période.

Le chef responsable de la négociation, Gilbert Dominique, de Mashteuiatsh, a demandé une rencontre avec la ministre des Affaires autochtones du Canada, Carolyn Bennett. Ottawa n'a pas encore confirmé qui sera le négociateur fédéral.

L'enjeu du financement est au coeur du prochain débat et la formule juridique également.

Une citation de :Gilbert Dominique, chef de Mashteuiatsh

Les 3 communautés innues négocient depuis 11 ans un traité avec les gouvernements du Québec et du Canada, en se basant sur l'Entente de principe d'ordre général signée en 2004.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !