•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'École de cirque de Québec au fil des ans

En 1997, l'École de cirque de Québec était installée au Pavillon de la Jeunesse d'ExpoCité.

En 1997, l'École de cirque de Québec était installée au Pavillon de la Jeunesse d'ExpoCité.

Photo : École de cirque de Québec

Radio-Canada

L'École de cirque de Québec célèbre cette année ses 20 ans. Mise sur pied en 1995 par Michel Rousseau, fondateur du Cirque Éos en 1998, l'école visait au départ à initier les jeunes qui s'intéressaient aux arts du cirque. Au fil des années, des formations professionnelles reconnues ont été ajoutées aux activités récréatives, toutes dispensées depuis 2003 sous la grande coupole de l'Église Saint-Esprit, dans le quartier Limoilou.


Du gymnase à l'église

L'École de cirque de Québec a aménagé ses locaux dans une ancienne église.

L'École de cirque de Québec a aménagé ses locaux dans une ancienne église.

Photo : ICI Radio-Canada

En 1995, l'École de cirque tient ses activités dans le gymnase du centre Louis-Jolliet dans le secteur Pointe-aux-Lièvres. Les cours sont déplacés en 1997 au Pavillon de la Jeunesse d'ExpoCité, mais l'École de cirque doit quitter les lieux l'été pour la tenue d'Expo-Québec. Au début des années 2000, poussée par un besoin de local permanent pour l'administration et l'entraînement, l'École de cirque lorgne l'église Saint-Esprit désaffectée, dont l'espace est idéal pour la pratique des disciplines du cirque. En partenariat avec la Ville de Québec, l'École acquiert l'église de la Fabrique Notre-Dame de Roc-Amadour en 2002 pour 20 000 $. La transaction permet de sauvegarder l'édifice patrimonial et préserver sa valeur communautaire.


Conversion totale

La dimension des lieux permet les entraînements dans toutes les disciplines.

La dimension des lieux permet les entraînements dans toutes les disciplines.

Photo : ICI Radio-Canada

L'église de la 2e Avenue, construite en 1931, a dû faire l'objet d'une entière reconversion pour accueillir les diverses installations nécessaires au fonctionnement de l'école et à l'enseignement. En tout, 2,6 millions de dollars seront investis pour installer dans la nef, la chapelle, le sous-sol plusieurs salles d'entraînement, salle de danse, espace de jonglerie, cafétéria, atelier de loisirs. Le projet qui a nécessité des travaux de fondation, toiture, isolation, électricité, et d'intégraiton des arts permet l'occupation des lieux en 2003. La conversion remporte l'année suivante le Prix du public et le Prix du jury dans la catégorie « recyclage » des Mérites d'architecture de la Ville de Québec. Malgré la transformation, l'intérieur ecclésial se devine toujours et l'apparence extérieure a aussi été préservée.


Plusieurs partenaires

Session de travail dans le jubé de l'église où est maintenant installée l'École de cirque de Québec.

Session de travail dans le jubé de l'église où est maintenant installée l'École de cirque de Québec.

Photo : École de cirque de Québec

L'École de cirque est un organisme sans but lucratif. Elle bénéficie de subventions de la Ville de Québec, du ministère de la Culture et du Centre local de développement de Québec pour maintenir ses activités et offrir sa formation. Aujourd'hui, une vingtaine de personnes à temps plein et plus de 160 intervenants à temps partiel y travaillent. Par ailleurs, afin d'aider les artistes de la relève qui y suivent une formation à poursuivre leur carrière, un programme de soutien financier est notamment offert aux artistes pour la recherche, le développement professionnel, ou l'acquisition de matériel spécialisé, par le biais du programme Première Ovation.


Formation et spectacles

Spectacle des finissants de l'École de cirque de Québec, Le bal des mariés, 2014.

Spectacle des finissants de l'École de cirque de Québec, Le bal des mariés, 2014.

Photo : Emmanuel Burriel

Chaque année, 23 000 personnes fréquentent le secteur récréatif de l'École de cirque de Québec, tandis que 90 étudiants y suivent une formation professionnelle. Au printemps, l'École de cirque fait connaître ses activités avec des spectacles grand public. Les finissants, une quinzaine en 2015 au bout de trois ou quatre années de cirque intensif, proposent leur production qui met en vedette jonglerie, main à main, mât chinois, contorsion, disciplines aériennes. L'événement Jours de cirque se tient au même moment. Des activités familiales sur le thème du cirque sont alors offertes aux abords de l'école. Un Cabaret de Noël alliant cirque et gastronomie est aussi organisé durant le temps des fêtes.


Issus de l'École de cirque

Les artistes de l'École de cirque de Québec en 1998

Les artistes de l'École de cirque de Québec en 1998

Photo : École de cirque de Québec

L'École de cirque de Québec a été le creuset artistique de jeunes compagnies de cirque dont la réputation dépasse maintenant les frontières de Québec. Flip FabriQue et Machine de Cirque, deux compagnies de Québec, ont été fondées par des anciens de l'école. En 2016, leurs spectacles seront présentés entre autres en Hollande, Allemagne, France et États-Unis. Dominique Lacasse, aussi connu comme l'homme-drapeau, a aussi acquis une réputation hors des frontières avec ses performances athlétiques au mât chinois.

Québec

Arts