•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Intimidation : Bernard « Rambo » Gauthier est débouté en appel

Bernard «Rambo» Gauthier au palais de justice de Sept-Îles
Bernard «Rambo» Gauthier au palais de justice de Sept-Îles Photo: Radio-Canada/Marc-Antoine Mageau
Radio-Canada

La Cour supérieure du Québec rejette l'appel du représentant syndical de la FTQ-Construction sur la Côte-Nord, Bernard Gauthier, concernant le verdict de culpabilité pour intimidation à l'endroit d'un entrepreneur en construction. 

Bernard Gauthier essayait de casser un jugement rendu en décembre 2014, en vertu duquel il a été reconnu coupable d'avoir intimidé l'entrepreneur Frédéric Boucher. Les faits reprochés sont survenus à Sept-Îles, le 19 juin 2013, lors de la grève dans l'industrie de la construction. 

Dans sa décision du 14 décembre 2015, le juge de la Cour supérieure Serge Francoeur appuie l'analyse faite par le juge Michel Parent, qui a examiné le témoignage de Bernard Gauthier et celui de Frédéric Boucher. Michel Parent, de la Cour du Québec, avait cru au témoignage de Frédéric Boucher, et non pas à celui de Bernard Gauthier. Le juge Parent note « sa tendance à se donner le beau rôle dans les événements du 19 juin 2013 ».

Le juge du procès [Michel Parent] a bien évalué la preuve qui établit tous les éléments essentiels des infractions.

Extrait du jugement de Serge Francoeur, de la Cour supérieure 

Pour sa part, Bernard Gauthier dit ne pas être surpris de la décision rendue lundi par le juge Serge Francoeur. « Sauf que ma seule petite déception, ma frustration, c'est d'avoir agi comme ça, le prochain coup, avoir su que ça allait s'empirer contre moi, je ne l'aurais pas fait. Le gars [Frédéric Boucher], je suis intervenu pour empêcher la foule de lui sauter dessus et ça s'est retourné contre moi », ajoute-t-il.

Au terme du procès en première instance, le représentant syndical a reçu une absolution conditionnelle.

Est du Québec

Justice