•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les musiciens de l'Orchestre symphonique de Québec en lock-out

Reportage : les musiciens de l'OSQ se retrouvent en lock-out
Radio-Canada

L'Association des musiciens et musiciennes de l'Orchestre symphonique de Québec (AMMOSQ) se dit sous le choc à la suite de la décision de la direction de mettre les 66 musiciens en lock-out.

Le lock-out est imposé depuis minuit une. L'OSQ a pris cette décision après que sa dernière offre pour le renouvellement de la convention collective des musiciens eut été rejetée.

Le syndicat des musiciens déplore cette décision quelques jours avant Noël alors que les négociations étaient toujours en cours dimanche soir, souligne Benoît Cormier, président de l'AMMOSQ.

« C'est vraiment un moment qui est très mal choisi, d'autant plus que c'est juste avant Noël. Nous sommes des petits salariés, l'OSQ, il y a plusieurs mères et pères de famille, c'est comme si on souhaitait nous punir d'une certaine façon », dit-il.

Plusieurs concessions

Benoît Cormier, président de l'Association des musiciens et musiciennes de l'Orchestre symphonique de Québec (AMMOSQ)Benoît Cormier, président de l'Association des musiciens et musiciennes de l'Orchestre symphonique de Québec (AMMOSQ) Photo : ICI Radio-Canada

Les négociations achoppent sur les salaires, le travail supplémentaire et les congés de maladie. 

Benoît Cormier estime que la direction refuse des demandes plus que raisonnables des employés. Ces derniers demandent un gel salarial les deux premières années du contrat de travail et des augmentations de 1 %, 1,25 % et 1,50 % les années subséquentes. Or, la direction propose 1,25 % d'augmentation à la cinquième année du contrat.

« L'employeur, de façon assez claire, nous a mentionné que c'était trop gourmand et, pour une différence de 0,25 % en 2020, donc une somme de 7500 $ en tout et partout pour la masse salariale de l'OSQ, a fait achopper les négociations. »

Le syndicat fait valoir qu'il a accepté d'importance concessions, dont la perte d'une semaine de salaire, la perte de 1 % de contribution à la caisse de retraite et la baisse du plancher d'emploi, qui passera de 66 à 61 musiciens.

L'Association se dit ouverte au dialogue, sans toutefois accepter d'« y laisser sa chemise ».

Concerts maintenus?

De son côté, l'OSQ dit croire que des négociations sont encore possibles avec le syndicat et que les concerts prévus pour jeudi et vendredi pourront être maintenus.

C'est la première fois au Québec qu'un orchestre symphonique met en lock-out ses musiciens.

La convention collective des musiciens de l'OSQ est échue depuis le 31 août. 

Selon le syndicat, une quarantaine de musiciens de l'OSQ gagnent un salaire annuel de base de 33 000 $ à 35 000 $ et une vingtaine de solistes, 42 000 $ à 43 000 $.

Québec

Arts