•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Entente de principe acceptée à 95 % à la Scierie des Outardes

La Scierie des Outardes

La Scierie des Outardes

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les 130 employés syndiqués de la Scierie des Outardes ont accepté une entente de principe dans une proportion de 95 %, dimanche.

Il s'agit d'une entente de quatre ans, avec la possibilité d'ajouter une cinquième année qui serait conditionnelle à des investissements majeurs. L'entente de principe comprend, entre autres, une augmentation salariale de 2 % par année et des gains sur le calcul des heures supplémentaires. Les syndiqués récupèrent aussi la clause reliée au résultat de la production.

« Trois années à 2 %, une année de 1,3 % pour cent en augmentation salariale, assorti d'une cinquième année qui est conditionnelle à des investissements majeurs à la Scierie des Outardes, explique le président du local 22 du syndicat Unifor. En plus, le retour d'un boni de production [où] il avait été concédé dans le passé. Et puis, le temps et demi qui était à partir de 44 heures qui redevient à 40 heures. »

L'exécutif du syndicat recommandait l'acceptation de l'entente. La convention collective des employés de la Scierie des Outardes, qui appartient à Produits forestiers Résolu, était échue depuis le 31 décembre 2014.

 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec