•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des centaines de fidèles à la réouverture de la porte sainte

Des fidèles assistent à la cérémonie d'ouverture de la porte sainte.

Tous les bancs de la basilique-cathédrale Notre-Dame-de-Québec étaient remplis pour la cérémonie d'ouverture de la porte sainte.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Plusieurs centaines de personnes, dont le premier ministre Philippe Couillard, se sont massées dans la basilique-cathédrale Notre-Dame-de-Québec pour la réouverture de la porte sainte.

Scellée l'an dernier, elle devait rester close jusqu'en 2025, mais le pape François en a décidé autrement en décrétant une année sainte extraordinaire.

L'année 2016 sera donc celle du Jubilé de la miséricorde. « C'est le passage pour découvrir combien notre Dieu a de la compassion. Dans ses entrailles, il a mal de voir l'humanité souffrir comme elle souffre actuellement », a expliqué le cardinal Gérald Cyprien Lacroix, en référant aux différents conflits mondiaux, dont la lutte contre le groupe armé État islamique.

Mgr Lacroix a d'ailleurs présidé la cérémonie d'ouverture, une messe d'environ deux heures, pendant laquelle il a parlé de l'entraide mondiale pour porter secours aux réfugiés originaires de la Syrie.

Mgr Gérald Cyprien Lacroix lors de la cérémonie d'ouverture de la porte sainte.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Mgr Gérald Cyprien Lacroix lors de la cérémonie d'ouverture de la porte sainte.

« Nous pouvons être fiers que le Québec et le Canada ouvrent leur porte pour accueillir les familles de migrants », a-t-il déclaré au moment où la province s'apprête à accueillir son premier groupe de réfugié.

Un message qui a résonné auprès des fidèles comme Denise Dionne, rencontrée lors de la cérémonie. « Ça va être une année importante. Avec tout ce qui se passe dans le monde, je pense que les gens ont besoin de prier. »

La porte sainte restera ouverte jusqu'en novembre 2016. Les croyants qui n'avaient pas pu la franchir en 2014 auront donc une deuxième chance de le faire. « Je suis un catholique croyant, très croyant. Le dernier coup, je ne suis pas venu et je me suis dit : "Cette fois-ci je ne manquerai pas mon coup" », s'est exclamé Noël Bernier avant de passer la porte.

L'objet sacré a été offert à Québec par le Vatican en novembre 2013 dans le cadre des célébrations du jubilé marquant le 350e anniversaire de la paroisse de Notre-Dame de Québec. Plus de 325 000 pèlerins l'ont franchi en 2014.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !