•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Ontario durcit le ton à l'endroit des parents qui refusent de faire vacciner leurs enfants

Un enfant reçoit le vaccin contre la rougeole

Un enfant reçoit le vaccin contre la rougeole

Photo : SRC

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les parents qui veulent soustraire leurs enfants du programme provincial d'immunisation devront d'abord suivre une formation sur les bienfaits des vaccins.

Cette formation, offerte par les bureaux locaux de la santé publique, fera aussi ressortir les « risques très réels » de ne pas faire vacciner son enfant, indique le ministre de la Santé.

Eric Hoskins a dévoilé la mesure, vendredi, affirmant qu'il était temps de mettre à jour la loi ontarienne de 1982, qui oblige les enfants à avoir reçu une série de vaccins pour fréquenter l'école, à moins d'avoir une exemption.

Les changements que nous proposons, s'ils sont acceptés, permettront de s'assurer que les parents reçoivent tous les renseignements dont ils ont besoin sur les bienfaits de la vaccination, ce qui nous protégera tous.

Une citation de :Eric Hoskins, ministre de la Santé

Le médecin hygiéniste en chef intérimaire de l'Ontario, le Dr David Williams, ajoute : « La vaccination nous protège tous de maladies graves qui peuvent se propager dans les écoles et les collectivités. »

Dans le cadre de sa stratégie Immunisation 2020, la province doit aussi :

  • Étudier la possibilité de permettre aux pharmacies d'offrir des vaccins de voyage.
  • Offrir des programmes de rattrapage aux enfants et aux adolescents dans les écoles.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ontario