•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les réfugiés syriens à la rencontre de leurs parrains à Toronto

Les réfugiés syriens ont quitté leur hôtel vendredi matin rencontrer leurs parrains.

Les réfugiés syriens ont quitté leur hôtel vendredi matin rencontrer leurs parrains.

Photo : Sébastien Saint-François

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Sur les 163 réfugiés syriens arrivés hier soir dans un avion militaire nolisé par le gouvernement fédéral, 90 se sont rendus vendredi au Centre communautaire arménien, dans le nord de Toronto, après avoir passé la nuit dans des hôtels près de l'aéroport Pearson.

Un texte de Sophie HautcoeurTwitterCourriel

Parmi eux, Hala Badlissi et Georges Babik disent avoir trouvé l'accueil du Canada « très généreux » et espèrent commencer une nouvelle vie.

« Simplement la joie. On a commencé notre nouvelle vie et on va attendre ce qui va arriver après. Je ne sais pas, mais nous sommes très contents. »

— Une citation de  Hala Badlissi

Témoignage de deux réfugiés arrivés jeudi soir à Toronto

L'émotion des retrouvailles

Plusieurs ont retrouvé des proches, qui les attendaient avec des fleurs et des cadeaux, à leur arrivée au Centre communautaire arménien.

Après trois ans sans les voir, Nanor Balyozian a embrassé ses parents à leur sortie de l'autobus. La jeune femme n'a pu retenir ses larmes.

« Je suis si heureuse que nous soyons enfin ensemble. »

— Une citation de  Nanor Balyozian

Des retrouvailles émouvantes

Pour sa famille, c'est le plus beau cadeau de Noël et être au Canada signifie « la liberté et pas d'armes ».

Les réfugiés ont assisté à une messe ainsi qu'à une petite réception au Centre communautaire arménien.

Douze familles pourront emménager immédiatement dans des appartements, d'autres seront hébergées par leurs parrains ou à l'hôtel. Les nouveaux arrivants seront aussi informés et aidés dans leurs démarches administratives, et un comité d'aide à l'emploi a été mis sur pied.

Le Centre communautaire arménien de Willowdale coparraine plus d'un millier de réfugiés syriens.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !