•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Nobel de la paix prônent la lutte contre le terrorisme et la création d'un État palestinien

Les explications de Frédéric Nicoloff
Radio-Canada

Les membres du quartette pour le dialogue national tunisien appellent le monde à faire de la lutte contre le terrorisme une « priorité absolue », notamment en « résolvant la question palestinienne ». C'est le message qu'ils ont lancé jeudi depuis Oslo, en Norvège, dans le cadre de la cérémonie officielle de remise du prix Nobel de la paix.

« Aujourd'hui, nous avons grandement besoin d'un dialogue entre les civilisations et d'une coexistence pacifique dans le respect de la diversité et de la différence », a déclaré Houcine Abassi, secrétaire général du syndicat UGTT, qui s'exprimait au nom des lauréats de la prestigieuse récompense.

Aujourd'hui, nous avons besoin de faire de la lutte contre le terrorisme une priorité absolue. 

Houcine Abassi, secrétaire général du syndicat UGTT

« Aujourd'hui, nous devons accélérer l'élimination des points chauds à travers le monde, en particulier en résolvant la question palestinienne », a poursuivi M. Abassi. Cela se fera « en accordant au peuple palestinien le droit à l'autodétermination sur son territoire et [la possibilité] de construire son État indépendant ».

M. Abassi a également profité de l'occasion pour dénoncer les « actes terroristes barbares et haineux » qui ont ensanglanté plusieurs villes ces derniers mois, dont Tunis, Paris, Beyrouth, Charm el-Cheikh et Bamako.

Évoquant elle aussi les attaques terroristes des dernières semaines, la présidente du comité Nobel, Kaci Kullmann Five, a aussi appelé de ses voeux une réponse unie de la communauté internationale.

« Parce que la menace est essentiellement la même pour nous tous, nous devons nous rassembler pour la combattre », a-t-elle dit devant un parterre de personnalités réunies à l'hôtel de ville d'Oslo, dont le roi Harald de Norvège.

La cérémonie de remise du prix Nobel de la paix s'est déroulée à l'hôtel de ville d'Oslo.La cérémonie de remise du prix Nobel de la paix s'est déroulée à l'hôtel de ville d'Oslo. Photo : GI / ODD ANDERSEN

La transition économique, nouveau défi de la Tunisie

Dans une conférence de presse tenue mercredi, d'autres membres du quartette tunisien avaient abondé dans le même sens.

« Les conflits ne peuvent jamais être résolus par des armes, mais par le dialogue », a souligné le président de la Ligue tunisienne des droits de l'homme, Abdessattar Ben Moussa. « Les armes ne peuvent jamais être la solution, que ce soit en Syrie en Libye. »

« Nous devons trouver une manière de dire non aux terroristes, non aux armes, non aux guerres », a pour sa part lancé Wided Bouchamaoui, qui dirige l'organisation patronale Utica. 

« Nous avons réussi la transition politique. Maintenant, nous devons réussir notre transition économique » a-t-elle aussi ajouté, dans une allusion au fait que les récents attentats terroristes qui ont frappé la Tunisie ont plombé l'économie en faisant fuir les touristes, qui injectaient beaucoup d'argent dans le pays. 

Le quartette s'est vu attribuer le prix Nobel de la paix pour avoir contribué à sauver la fragile démocratisation de la Tunisie en 2013 en organisant un long et difficile « dialogue national » entre les islamistes du parti Ennahda et leurs opposants.

Le comité Nobel avait salué sa « contribution déterminante dans la construction d'une démocratie pluraliste » en Tunisie. « Le quartette a établi un processus politique de paix alternatif à un moment où le pays était au bord de la guerre civile », a-t-il souligné.

Son travail a été « crucial » pour permettre à la Tunisie « d'établir un système constitutionnel de gouvernement garantissant les droits fondamentaux pour l'ensemble de la population, sans condition de sexe, de convictions politiques et de croyances religieuses », a aussi fait valoir le comité norvégien.

Avec les informations de Agence France-Presse, Associated Press, et Reuters

International