•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mandy Bujold l'emporte chez les 51 kg

Mandy Bujold
Mandy Bujold
Radio-Canada

Comme les experts l'avaient prédit, la Franco-Ontarienne Mandy Bujold a remporté la finale chez les 51 kg aux sélections nationales, mercredi, à Montréal. Elle a vaincu Kim Klavel de Joliette au Québec.

La double championne des Jeux panaméricains a donc obtenu son billet pour les qualifications continentales en Argentine au mois de mars. Elle aura l'occasion de décrocher son laissez-passer pour Rio, ce qui sera chose faite avec une place sur le podium.

Si elle n'y parvient pas, une dernière chance s'offrira à elle aux Championnats du monde, au Kazakhstan, en mai. Un top 4 aux mondiaux serait indispensable à la réalisation de son rêve olympique.

Classée deuxième du monde dans sa catégorie, Bujold a parlé du défi que représentait la préparation à ces sélections où on ne donnait aucune chance à ses rivales.

« J'avais déjà croisé le fer avec Klavel plusieurs fois à l'entraînement. Mais il y a quand même beaucoup de stress quand le résultat semble connu d'avance, il faut rester parfaitement concentrée. »

Bujold n'avait pas participé aux Jeux de Londres à cause d'une confusion autour de l'identification des compétitions qui menaient à une qualification olympique. Cette douloureuse expérience lui donne encore plus de détermination.

« C'est la chose la plus difficile à laquelle j'ai dû me résigner, avoue la pugiliste de 28 ans. Mais je pense que ça m'a rendue plus forte. »

Les deux autres finales féminines seront présentées jeudi.

Ariane Fortin affrontera Alison Greey chez les 75 kg. Greey, qui boxe habituellement chez les 81 kg, a pris le pari de se battre à 75 kg, la classe olympique la plus près de son gabarit.

Chez les 60 kg, Caroline Veyre fera face à Sabrina Aubin-Boucher.

Boxe

Sports