•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mauril Bélanger président honoraire des Communes pour un jour

Mauril Bélanger, nommé président honoraire des Communes, est chaudement applaudi par ses collègues. (09-12-15)

Mauril Bélanger, nommé président honoraire des Communes, est chaudement applaudi par ses collègues. (09-12-15)

Photo : ICI Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les députés fédéraux ont rendu hommage à leur façon au député d'Ottawa-Vanier, Mauril Bélanger. Ils l'ont nommé président honoraire de la Chambre des communes pour une journée.

La motion, présentée mercredi après la période de questions par le whip en chef du gouvernement et député d'Ottawa-Orléans, Andrew Leslie, a été adoptée à l'unanimité :

Je propose que la Chambre désire témoigner à l'honorable député d'Ottawa-Vanier de sa profonde gratitude pour les services distingués et fidèles qu'il a rendus au Parlement et au Canada et le nomme occupant honoraire du fauteuil pour un jour à être désigné par le président.

Une citation de :Andrew Leslie, whip en chef du gouvernement et député d'Ottawa-Orléans (texte de la motion)

Mauril Bélanger a été longuement applaudi par ses pairs. Le président de la Chambre des communes, Geoff Reagan, a par la suite souligné que « d'après la réaction de la Chambre, je pense qu'il y a consentement unanime. »

Mauril Bélanger a annoncé la semaine dernière qu'il souffrait de la maladie de Lou Gherig, également appelée SLA (pour « sclérose latérale amyotrophique »). Cette maladie dégénérative est incurable.

Il avait alors décidé de retirer sa candidature à la course à la présidence de la Chambre des communes, alors qu'il était considéré comme un des meneurs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !