•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Investissement majeur à l'usine Défi Polyteck de Sherbrooke

Défi Polyteck
Radio-Canada

L'usine Défi Polyteck de Sherbrooke investit 4,5 millions de dollars dans de nouvelles infrastructures plus spacieuses. L'entreprise emménagera sous peu dans une nouvelle construction située sur le boulevard Queen-Victoria.

Le nouveau bâtiment, d'une superficie de 100 000 pieds carrés, permettra à Défi Polyteck de doubler l'espace de l'usine et réunira sous le même toit Défi SM et Atelier Polyteck, qui ont fusionné dernièrement. Auparavant, les deux usines étaient installées sur les rues Deschaillons et Léger. 

Défi Polyteck offre un environnement de travail adapté aux personnes qui présentent des limitations fonctionnelles. L'entreprise désire créer un milieu de vie significatif pour ses employés avec la mise en place d'une cafétéria verte et santé, une serre, des jardins communautaires, des installations de permaculture, un gymnase, des équipements sportifs ainsi qu'une volière.

L'idée est de créer un milieu favorable à l'épanouissement des employés, car cela a un impact réel sur leur production au travail. Tout est dans la façon de faire les choses.

Serge Sylvain, directeur général de Défi Polyteck

Parmi les champs d'expertise de l'entreprise, on compte le déchiquetage de papiers confidentiels, l'ébénisterie, la sous-traitance industrielle et la production d'article de vinyle. Défi Polyteck souhaite développer un nouveau secteur d'activité qui lui permettra de rejoindre les marchés canadien et américain : la découpe de céramique et l'assemblage de mosaïques. Au total, 300 000 $ ont été investis pour faire l'acquisition de la machinerie nécessaire. 

Un projet est également sur les planches à dessin avec Estrie Aide afin de redonner une deuxième vie aux électroménagers. 

Au total, 155 personnes travaillent chez Défi Polyteck. Au cours de la prochaine année, 12 nouveaux emplois seront créés. 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Estrie

Économie