•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les dessous de Postes Canada en Atlantique

Une employée de Postes Canada dans un centre de distribution

Photo : ICI Radio-Canada/Antoine Trépanier

Radio-Canada

Les entreprises de distribution du courrier profitent grandement du commerce électronique durant le temps des fêtes. C'est le cas de Postes Canada qui devrait en principe livrer de 41 à 42 millions de colis seulement pour les mois de novembre et décembre.

Un photoreportage d'Antoine Trépanier TwitterCourriel

C'est par le centre de distribution de Postes Canada à Dieppe que tous les colis du Nouveau-Brunswick, de l'Île-du-Prince-Édouard et de Terre-Neuve-et-Labrador transitent avant de se retrouver sous le sapin de Noël.

Le centre de distribution de Postes Canada à DieppeAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le centre de distribution de Postes Canada à Dieppe

Photo : ICI Radio-Canada/Antoine Trépanier

Le centre de distribution de Postes Canada à Dieppe compte une centaine d'employés. Pendant la période la plus achalandée de l'année, soit novembre et décembre, la société de la Couronne embauche une quinzaine d'employés occasionnels supplémentaires.

Des employés de Postes Canada travaillent au centre de distribution de Dieppe, au Nouveau-Brunswick.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des employés de Postes Canada travaillent au centre de distribution de Dieppe, au Nouveau-Brunswick.

Photo : ICI Radio-Canada/Antoine Trépanier

Les employés de Postes Canada travaillent jour et nuit pour que les paquets soient traités rapidement.

Des employés du centre de distribution de Postes Canada à Dieppe.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les employés du centre de distribution de Postes Canada à Dieppe travaillent sans relâche avant la période des Fêtes.

Photo : ICI Radio-Canada/Antoine Trépanier

« On est fatigués, fait que quand le volume commence à baisser on se dit qu'on va se reposer, car on fait quand même beaucoup [d'heures supplémentaires], on essaye de sortir le plus de colis possible parce qu'on traite environ entre 30 et 50 000 colis par jour », explique Allan Shonfield, un expéditeur du centre de distribution.

Allan Shonfield est expéditeur au centre de distribution de Postes Canada à Dieppe.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Allan Shonfield est expéditeur au centre de distribution de Postes Canada à Dieppe.

Photo : ICI Radio-Canada/Antoine Trépanier

Postes Canada a rajouté 2000 personnes sur une base saisonnière à sa main-d'oeuvre partout au pays. Ces personnes s'ajoutent aux 49 000 employés qui sont dédiés à la livraison et au tri des colis et courrier.

Un paquet où on peut lire ''fragile'' circule sur les convoyeurs au centre de distribution de Postes Canada à Dieppe.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Environ 50 000 colis sont traités quotidiennement au centre de distribution de Postes Canada à Dieppe.

Photo : ICI Radio-Canada/Antoine Trépanier

« L'an passé, on a vu que même après Noël, les volumes ont continué à être relativement hauts, principalement à cause des ventes du Boxing Day et même les achats par Internet. Ç'a même continué dans le mois de janvier. Donc, dans les années passées, on voyait une diminution avant Noël, mais dans les dernières années on a vu une continuation des volumes », explique le surintendant du centre de distribution de Dieppe, Serge Desjardins.

Serge DesjardinsAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Serge Desjardins est surintendant au centre de distribution de Postes Canada à Dieppe.

Photo : ICI Radio-Canada/Antoine Trépanier

« On a vu une grosse croissance des pays de l'Asie, la Chine par exemple. En Chine il y a la compagnie Alibaba, qui est vraiment le Amazon de la Chine et des pays asiatiques, et puis on a vu une grosse popularité depuis quelques années », explique M. Desjardins.

Le centre de distribution de Postes Canada à Dieppe, au Nouveau-BrunswickAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le centre de distribution de Postes Canada à Dieppe, au Nouveau-Brunswick

Photo : ICI Radio-Canada/Antoine Trépanier

De janvier à septembre 2015, le volume de colis et petits paquets liés au commerce électronique a augmenté de 13 % au Nouveau-Brusnwick, 14 % à l'Île-du-Prince-Édouard, 12 % en Nouvelle-Écosse et 7 % à Terre-Neuve-et-Labrador par rapport à l'année dernière.

Des boites circulent sur des tapis roulant dans un entrepôt de Postes CanadaAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

C'est à cet endroit qu'on enregistre les collis à Dieppe et qui met à jour le statut des commandes. Les Canadiens vérifient en moyennent 10 fois le statut de leur commande.

Photo : ICI Radio-Canada/Antoine Trépanier

« La compagnie est en expansion, peut-être pas au nouveau des lettres, je suis d'accord, mais au point de vue des colis. La compagnie est en expansion plus ça va, même j'ai su qu'on a dépassé tous les gros UPS, Purolator, DHL. Toutes ces grosses compagnies qui livrent seulement du colis, on les a dépassés cette année », affirme M. Shonfield.

Un employé du centre de distribution de Postes Canada à Dieppe charge un camion de livraison.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Un employé du centre de distribution de Postes Canada à Dieppe charge un camion de livraison.

Photo : ICI Radio-Canada/Antoine Trépanier

Le 14 décembre sera la journée la plus occupée de l'année chez Postes Canada, alors qu'on livrera en moyenne 3400 colis à la minute dans le pays.

Des camions de Postes CanadaAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Chez Postes Canada, on note une augmentation de 13 % du volume de colis par rapport à l'année dernière au Nouveau-Brunswick.

Photo : ICI Radio-Canada/Antoine Trépanier

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Acadie

Économie