•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Lévisiens veulent un tunnel sous le fleuve

Le reportage de notre envoyée spéciale Geneviève Garon

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Une forte majorité de Lévisiens appuie l'idée de construire un tunnel sous-fluvial reliant la ville à la rive nord du fleuve, selon un sondage commandé par l'administration Lehouillier. Le maire de Lévis y voit la preuve que le gouvernement provincial doit statuer au plus vite sur la  faisabilité du projet.

Gilles Lehouillier estime qu'il est urgent d'atténuer les bouchons de circulation sur la Rive-Sud aux heures de pointe, mais il n'aurait jamais prédit que le projet d'un tunnel sous le fleuve obtiendrait l'appui de plus de 80 % de la population.

« C'est un score qui est très impressionnant. Honnêtement, est-ce que je m'attendais à 83 %? La réponse c'est non. »

— Une citation de  Gilles Lehouillier, maire de Lévis

Il se dit prêt à talonner le gouvernement dans le dossier. Une étude a d'ailleurs été commandée en septembre par le ministère des Transports pour se pencher sur la faisabilité d'un tunnel sous le fleuve. Les résultats sont toujours attendus.

« Est-ce que concrètement ce projet-là est réalisable? C'est ça que l'étude de faisabilité va venir nous dire. »

« Insensé », selon Labeaume

Le maire de Québec, Régis Labeaume, n'est pas contre l'idée d'une étude, mais il ne croit pas le projet de tunnel réaliste dans un contexte où la région n'a toujours pas bouclé le financement du futur service rapide par bus (SRB) qui doit relier les deux rives.

Le maire de Québec, Régis Labeaume, ne croit pas que la région peut s'offrir un lien sous-fluvial en plus d'un service rapide par bus.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le maire de Québec, Régis Labeaume, ne croit pas que la région peut s'offrir un lien sous-fluvial en plus d'un service rapide par bus.

Photo : ICI Radio-Canada

« Moi, je comprends les Lévisiens de vouloir un tunnel pour aller à Québec. On voudrait tout avoir, c'est assez facile et je les comprends, mais là, c'est juste qu'il faut le payer! », a-t-il lancé.

Régis Labeaume estime que le SRB est beaucoup plus porteur pour la région de la Capitale-Nationale. Selon lui, la population de Québec n'a pas beaucoup « d'appétit » pour un lien sous-fluvial.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !