•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Netflix veut doubler ses productions originales en 2016

Netflix

Netflix

Photo : The Canadian Press/AP/Paul Sakuma

Radio-Canada

Le service de vidéos en continu Netflix veut doubler sa production de séries originales en 2016.

« Nous aurons environ 16 séries originales cette année, avec une augmentation à 31 l'an prochain », a confirmé le directeur de contenu de l'entreprise américaine, Ted Sarandos.

Netflix a pris cette décision afin d'attirer de nouveaux abonnés et de se différencier des services concurrents.

Fondée en 1997, Netflix a commencé à offrir la télévision en flux continu en 2008. L'entreprise californienne a ensuite commencé à produire des séries originales rapidement primées, comme House of Cards et Orange is The New Black.

Ces derniers mois, Netflix a mis en ligne des séries comme Jessica Jones, W/Bob and David et Master of None.

Krysten Ritter dans « Jessica Jones »Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Krysten Ritter dans « Jessica Jones »

Photo : Facebook/Marvel's Jessica Jones

Netflix s'est par la suite intéressée à la production cinématographique. Dans les prochains mois, Angelina Jolie, Brad Pitt et Adam Sandler réaliseront, produiront ou joueront dans des films pour Netflix. Le service de vidéo en ligne produira également la suite de Tigre et dragon, Crouching Tiger, Hidden Dragon: The Sword of Destiny.

Ted Sarandos a confirmé que Netflix désirait proposer 10 films en 2016, dont des productions pour enfants et des documentaires.

Une offre mondiale

Disponible aujourd'hui dans plus de 50 pays, Netflix a l'ambition d'offrir ses émissions partout dans le monde d'ici la fin de 2016. Mais le service de diffusion en ligne se bute à des difficultés dans l'achat de droits de retransmission mondiaux.

Selon Ted Sarandos, les studios et les réseaux de télévision « se sont positionnés pour être des vendeurs régionaux » alors que Netflix veut « acheter des droits mondiaux pour des programmes et des films ».

Un service en constante progression

En Amérique du Nord, Netflix représente 37,1 % du trafic Internet fixe aux heures de grande écoute en soirée, selon le rapport annuel de l'entreprise canadienne Sandvine, spécialisée dans les équipements de réseaux.

YouTube suit avec 17,9 % et Amazon Video avec 3,1 %

Toujours selon Sandvine, la diffusion de contenus vidéo et audio en continu représente aujourd'hui 70 % du trafic aux heures de pointe en Amérique du Nord. Ce chiffre s'élevait à 35 % il y a cinq ans.

Avec les informations de Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Séries télé

Arts