•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Discours du Trône : « très, très peu pour les régions », selon Guy Caron 

Le député de Rimouski-Neigette, Témiscouata, Les Basques, Guy Caron

Le député de Rimouski-Neigette, Témiscouata, Les Basques, Guy Caron

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le député de Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les Basques, Guy Caron, estime qu'il faut laisser la chance au nouveau gouvernement libéral à Ottawa de faire ses preuves, mais il ne peut s'empêcher d'affirmer qu'il y avait « très, très peu » de mesures pour les régions dans le discours du Trône présenté vendredi. 

À titre d'exemple, le député néo-démocrate cite le dossier de l'assurance-emploi. 

« Le nouveau gouvernement libéral avait promis de renverser la réforme de l'assurance-emploi mais cela a été assez absent du discours du Trône. »

— Une citation de  Guy Caron, député de Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les Basques 

Il n'y a en fait qu'une seule référence à l'assurance-emploi dans le discours du Trône et elle demeure assez générale : « Le système d'assurance-emploi sera renforcé pour qu'il soutienne plus efficacement à la fois l'économie du pays et tous les Canadiens et Canadiennes qui en ont besoin » est-il écrit dans la section du discours portant sur les engagements à l'endroit de la classe moyenne. 

L'économie régionale

Le député Caron emploie également la même expression pour dire que l'on parle « très peu » d'agriculture, de forêt et de développement économique régional dans le discours du Trône. 

« Il faudra surveiller le nouveau gouvernement, ses actions, pour s'assurer que les régions ne seront pas négligées. »

— Une citation de  Guy Caron, député de Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les Basques 

Dans le même esprit, le député parle d'un changement de ton dans le discours politique des libéraux au sujet de Postes Canada. Il affirme que le gouvernement parle maintenant de moratoire alors qu'il avait promis, en campagne électorale, de rétablir le service de livraison du courrier à domicile. 

Les mesures positives

Il y a au moins deux mesures incluses dans les engagements du nouveau gouvernement qui réjouissent le député néo-démocrate, soit la promesse de tenir une enquête sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées, et celle de bonifier le régime de pension du Canada. 

La situation politique à Ottawa

Autrement, le député Guy Caron s'attend à ce que le travail de son parti à la Chambre des Communes se remarque beaucoup plus que sous l'ancien gouvernement. Il note ainsi qu'avec le gouvernement conservateur précédent, libéraux et néo-démocrates présentaient une critique semblable des politiques gouvernementales alors qu'avec le nouveau, les deux partis d'opposition auront une approche différente, progressiste pour le NPD et conservatrice pour l'opposition officielle. 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec