•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Autisme : une formation pour les intervenants d'urgence lavallois

La ville de Laval devient la première ville intrusive pour personnes autistes.
La ville de Laval devient la première ville intrusive pour personnes autistes. Photo: Francis Labbé
Radio-Canada

Laval prend les moyens pour mieux servir les personnes autistes qui vivent sur son territoire. La Ville a annoncé qu'elle s'associe avec l'école spécialisée À pas de géants afin de former ses employés pour répondre plus efficacement lors de situations impliquant des personnes autistes.

Un texte de Francis LabbéTwitterCourriel

L'animateur Charles Lafortune et sa conjointe, la comédienne Sophie Prégent, sont parents d'un garçon autiste. Ils savent que ses réactions peuvent parfois surprendre. « Quand il est angoissé, il se frappe le menton, il peut crier, partir à courir... » nous dit M. Lafortune.

Être parent d'un enfant autiste, c'est un peu vivre sur la voie d'évitement [...] La décision de la Ville de Laval est très rassurante.

Charles Lafortune, animateur et père d'enfant autiste

La Ville de Laval a décidé de former ses intervenants de première ligne pour qu'ils réagissent mieux.

« Parfois, une personne autiste peut sembler agitée, mais en réalité, elle a peut-être peur », explique le maire de Laval, Marc Demers.

Le développement de Xavier est un combat que sa famille mène depuis sa naissance.Le développement de Xavier est un combat que sa famille mène depuis sa naissance. Photo : Radio-Canada

Formation pour les pompiers de Laval

Laval devient la première Ville inclusive pour personnes autistes du Québec.

« Nos premiers répondants sont appelés souvent à intervenir dans des situations d'urgence. Là, ça prend une formation particulière; nous allons leur offrir », explique Marc Demers.

Déjà une soixantaine de pompiers lavallois ont reçu une formation adaptée.

« On leur apprend comment on agit avec une personne autiste, et comment ces personnes-là peuvent réagir en urgence », explique le directeur du Service des incendies de Laval, M. Robert Séguin.

Notre but c'est de préserver la vie. Nous apprenons comment les aider, par exemple, en cas d'évacuation.

Robert Séguin, directeur, Service des incendies de Laval.

Charles Lafortune espère maintenant que d'autres villes, comme Québec et Montréal, emboîteront le pas. 

Société