•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La réplique d'une élève à la cyberintimidation devient virale

Lynelle Cantwell

Lynelle Cantwell

Photo : Gracieuseté de Lynelle Cantwell

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Une élève à Terre-Neuve-et-Labrador reçoit de chaleureuses félicitations pour sa réplique à un geste de cyberintimidation.

Lynelle Cantwell était en classe, lundi, dans l'école secondaire Holy Trinity, à Torbay, lorsqu'elle a appris qu'elle figurait dans un sondage anonyme appelé « Les filles les plus laides de HTH » publié dans le réseau social ask.fm.

Le sondage des « filles les plus laides de HTH » publié sur ask.fmcAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le sondage des «filles les plus laides de HTH» publié sur ask.fm

Photo : ask.fm

Ce site permet aux gens de faire des publications et commentaires anonymes.

La jeune Cantwell explique qu'elle a ressenti de la colère parce que le sondage était blessant pour toutes les filles dont le nom figurait sur cette liste. Elle affirme que l'auteur du sondage n'a pas de coeur ni de compassion.

Elle a décidé de lutter contre cette publication négative avec une publication positive. Elle a publié un message dans le réseau social Facebook où elle dit que l'auteur du sondage a « une vie si misérable qu'il essaie d'abaisser les autres ». Elle ajoute qu'elle n'a peut-être pas le plus beau sourire ou le plus beau visage, mais qu'elle est désolée pour lui, et non pour elle-même.

Son message a été partagé plus de 2000 fois, même par des gens qu'elle ne connaît pas. Lynelle Cantwell ajoute qu'elle est renversée par la réaction des gens à son message.

Elle est bombardée de messages textes et d'appels. Une personne lui a même envoyé des fleurs. Elle reçoit tellement de messages qu'elle ne pourra répondre à tous.

Des messages d'appui adressés à Lynelle Cantwell sur FacebookAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des messages d'appui adressés à Lynelle Cantwell

Photo : Facebook

« Tout est positif », souligne Lynelle Cantwell.

D'après le reportage de Geoff Bartlett, CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !