•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La précarité a un nouveau synonyme : le duo Condon-Tokarski

Les Devils célèbrent leur deuxième but à l'endroit de Mike Condon.

Les Devils célèbrent leur deuxième but à l'endroit de Mike Condon.

Photo : La Presse canadienne / Julio Cortez

Martin Leclerc

BILLET - « Ce n'est pas un boys club que je dirige, c'est un club de hockey. »

Un texte de Martin LeclercTwitterCourriel

C'est Marc Bergevin qui avait fait cette déclaration, il y a 14 mois, afin d'expliquer pourquoi il avait décidé de larguer deux piliers de son vestiaire : le capitaine Brian Gionta et le défenseur Josh Gorges.

À compter de ce moment, tout le monde avait clairement compris que, aussi sympathique soit-il, le DG du Canadien mène sa barque froidement et que les sentiments n'entravent pas les décisions qu'il doit prendre pour assurer le succès de son organisation.

Le travail de Marc Bergevin consiste à planifier l'évolution de son club de hockey deux ou trois coups à l'avance et à s'assurer que l'équipe ne soit jamais déstabilisée (ou le moins possible) quand surviennent des intempéries.

Pour cette raison, parce que le Canadien n'est pas un boys club, il est extrêmement difficile de croire que son directeur général ne fera pas l'acquisition d'un gardien d'expérience – et par le fait même d'une police d'assurance – pour parer à la longue absence de Carey Price. Ce dernier, on le sait, ratera au moins six semaines d'activités, ce qui équivaut à près du quart du calendrier.

***

Parce qu'une avalanche de blessures à la ligne bleue est susceptible de couler à pic n'importe quelle formation, Bergevin passe son temps à collectionner les défenseurs, quitte à les empiler dans la Ligue américaine. « Des défenseurs, il n'y en a jamais assez », répète-t-il.

Même chose pour les gardiens. Malgré la présence de Carey Price et d'un réserviste fiable à Montréal, le DG du CH s'est toujours efforcé de pouvoir compter, en cas de pépin majeur, sur un gardien d'expérience dans l'organisation. Le genre de gardien qui, sans être une super vedette, a accumulé suffisamment de métier et de kilométrage dans la LNH pour qu'on puisse le lancer dans la mêlée dans une situation difficile.

Ainsi, le 1er juillet 2014, le Canadien avait fait l'acquisition du vétéran gardien Joey MacDonald sur le marché de l'autonomie. Âgé de 34 ans, et ayant disputé plus de 100 matchs dans la LNH au cours de sa carrière, MacDonald avait passé la saison 2014-2015 à Hamilton. En plus de camper son rôle de police d'assurance, il servait de mentor au jeune Mike Condon.

Vers la fin de la saison précédente, en 2013-2014, Bergevin avait fait un échange avec Nashville pour acquérir Devan Dubnyk, une belle prise qu'il avait immédiatement cantonnée dans la Ligue américaine, juste au cas où. Dubnyk est aujourd'hui le gardien numéro un du Wild du Minnesota.

***

Cette saison, la direction du Canadien a baissé sa garde. Outre Carey Price, il n'y a pas de gardien d'expérience, et donc pas de police d'assurance.

Mike Condon, qui a emprunté un chemin extrêmement sinueux pour atteindre la LNH, n'a disputé que 14 matchs dans la grande ligue. Et plus on l'utilise, plus des failles apparaissent dans son armure. Il a accordé de mauvais buts dans quatre de ses cinq derniers départs. Pas parce qu'il est mauvais, mais simplement parce qu'offrir un rendement constant en gardant le filet tous les soirs dans la LNH est extrêmement difficile, et nécessite un très long apprentissage. Parlez-en à Carey Price.

Dustin TokarskiAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Dustin Tokarski a été soumis au ballotage lundi

Photo : Getty Images / Bruce Bennett

Dustin Tokarski est âgé de 26 ans, mais ne compte que 33 matchs d'expérience dans la LNH, séries incluses. Qui plus est, Tokarski a perdu son job de gardien auxiliaire au profit de Condon lors du dernier camp d'entraînement parce que le groupe d'entraîneurs avait perdu confiance en lui. Durant toute la campagne 2014-2015, Tokarski avait éprouvé de sérieux problèmes de constance.

Zachary Fucale, le troisième gardien de l'organisation, n'est âgé que de 20 ans. Il vient de terminer son stage junior et compte à peine 12 matchs dans la Ligue américaine. Il n'a jamais disputé une rencontre dans la LNH.

Nettement, le CH est moins bien nanti à cette position, qui est pourtant cruciale. Que se passera-t-il si un joueur de Columbus fonce au filet et blesse Mike Condon mardi soir?

***

Parce que le Canadien de Montréal n'est pas un boys club, Marc Bergevin ne peut confier son filet – pendant six longues semaines et près de 25 % du calendrier – à une recrue qui ne compte que 14 matchs d'expérience. En gestionnaire sérieux et clairvoyant, le DG ne peut non plus miser sur Dustin Tokarski (jugé trop peu fiable pour remplir les fonctions d'auxiliaire à Montréal) pour sauver les meubles.

Il y a peu d'endroits dans le monde du sport où un athlète peut se sentir aussi seul et aussi assiégé que devant le filet du Tricolore. Quand ça va bien, c'est merveilleux. Mais quand les choses se mettent à mal tourner, la pression devient insupportable, et le public impitoyable.

S'il n'y a pas de vétéran dans les parages pour rassurer les troupes, pour aider à négocier les passages difficiles ou pour éviter les chutes libres, on peut carrément tuer la confiance et la carrière d'un jeune gardien.

À la radio, un observateur expliquait mardi matin que « l'absence de Carey Price ne cause aucun problème parce que même si le CH maintenait une moyenne de ,500 d'ici la mi-janvier, il occuperait quand même le premier rang de sa division à son retour au jeu ».

Comme si c'était facile de jouer pour ,500 dans la LNH! Faut-il rappeler que des équipes comme le Lightning de Tampa Bay, dont la formation est remplie de vedettes offensives et qui comptent de gardiens solides, jouent pour ,500 depuis le début de la saison.

Pour toutes ces raisons, et parce que rien ne garantit que Carey Price terminera la saison en santé, il serait vraiment étonnant de ne pas voir débarquer un nouveau gardien avec l'organisation dans un proche avenir.

Hockey

Sports