•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un Gatinois arrêté pour tentative d'enlèvement d'une fillette

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Marinko Marijancevic a été arrêté vendredi.

Marinko Marijancevic a été arrêté vendredi.

Photo : Facebook

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La police de Gatineau a procédé à l'arrestation d'un sexagénaire à la suite d'une tentative d'enlèvement d'une fillette dans un commerce du secteur d'Aylmer au début de novembre, ont laissé savoir mardi les autorités.

Marinko Marijancevic, 64 ans, a comparu vendredi dernier. Le résident du secteur d'Aylmer fait face à une accusation criminelle de tentative d'enlèvement.

L'accusé a été libéré sous conditions, dont celles de ne pas se trouver en présence d'un enfant de moins de 16 ans et de ne pas se trouver dans un parc public ou toute zone publique où il est raisonnable de s'attendre à ce qu'il y ait des enfants.

Sauvée par sa grande sœur

L'incident serait survenu le 5 novembre dernier.

Selon ce que rapporte la police, après avoir fait quelques achats dans une pharmacie du chemin Vanier, l'accusé aurait pris la main d'une fillette de deux ans et se serait ensuite dirigé vers la sortie avec elle.

Marinko Marijancevic a été arrêté vendredi.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Marinko Marijancevic a été arrêté vendredi.

Photo : Facebook

La grande sœur de la fillette serait alors intervenue, en prenant l'autre main de sa sœur pour la rediriger vers l'intérieur.

La grande sœur aurait ensuite signalé l'incident aux employés du commerce. L'homme aurait ensuite quitté les lieux.

L'enquête policière a permis d'identifier et de retrouver rapidement les enfants ainsi que leurs parents, précise la police de Gatineau.

L'homme, qui n'était pas connu des policiers, n'aurait aucun lien avec la fillette, selon les autorités.

Mise en garde

Le service de police précise que ce genre d'événements reste très rare, mais qu'il faut en tirer des leçons. 

Jean-Paul Lemay, sergent relationniste au Service de police de Gatineau, suggère de faire des mises en situation avec les enfants pour les aider à savoir comment réagir à certaines situations potentiellement dangereuses.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.