•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mille agriculteurs contre le projet de loi 6

Des centaines de manifestants opposés au projet de loi 6.

Des centaines de manifestants opposés au projet de loi 6.

Photo : ICI RADIO-CANADA

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Plus de 1000 agriculteurs, fermiers et éleveurs ont manifesté devant le palais législatif à Edmonton contre le projet de loi 6 qui vise à mieux protéger les travailleurs agricoles.

Le projet de loi, qui veut notamment étendre la protection de la Loi sur la santé et la sécurité au travail aux travailleurs agricoles, connaît une opposition grandissante dans la province depuis son dépôt il y a deux semaines. De nombreux agriculteurs sont particulièrement mécontents du manque de consultation du gouvernement à ce sujet.

Les manifestants craignent que la nouvelle loi rende difficile pour des voisins de les aider durant les récoltes ou les périodes de vêlage et empêche les enfants d'aider pour les corvées.

Selon plusieurs manifestants, les nouvelles règles devraient s'appliquer seulement aux grandes exploitations agricoles et non aux petites fermes familiales.

Des agriculteurs ont aussi manifesté près de Nanton.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des agriculteurs ont aussi manifesté près de Nanton.

Photo : ICI RADIO-CANADA

Une cinquantaine d'agriculteurs ont aussi protesté le long de la route 2 au nord de Nanton.

La ministre de l'Emploi, des compétences, de la formation et du travail Lori Sigurdson a affirmé que les manifestants réagissaient à des informations erronées. Elle a ajouté que le gouvernement aurait pu mieux faire pour communiquer son projet de loi. « C'est ce que nous allons faire dans le futur », a-t-elle indiqué.

La ministre a toutefois précisé que l'entrée en vigueur de la nouvelle loi ne serait pas repoussée et que l'extension de la couverture de la Loi sur la santé et la sécurité au travail des travailleurs agricoles entrerait en vigueur comme prévu le 1er janvier.

Le ministre de l'Agriculture Oneil Carlier a cependant répondu que « tout est possible » quand on lui a demandé si l'entrée en vigueur du projet de loi pourrait être repoussée. Il a aussi ajouté que les fermes familiales pourraient être exemptées du projet de loi 6, si ces exploitations n'embauchent pas de travailleurs extérieurs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !