•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ottawa confirme le contrat au chantier Davie

 La Davie a déjà acheté le porte-conteneur Asterix pour le convertir.

La Davie a déjà acheté le porte-conteneur Asterix pour le convertir.

Photo : ICI Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Ottawa confie au chantier maritime Davie de Lévis la conversion d'un navire marchand en navire ravitailleur, un contrat de 700 millions de dollars.

Le ministère de la Défense nationale et le ministère des Services publics ont confirmé, dans un communiqué publié cet après-midi, que le gouvernement libéral a décidé de poursuivre la démarche entreprise par le gouvernement précédent concernant le contrat de navire de ravitaillement pour la Marine canadienne.

Le gouvernement explique que le processus était déjà bien avancé. La Davie a déjà acheté le porte-conteneurs Asterix pour le convertir et des employés ont été embauchés. De plus, la lettre d'intention ratifiée par le précédent gouvernement avec la Davie prévoyait une pénalité de 89 millions de dollars si le contrat n'était pas signé avant la date butoir du 30 novembre.

Le gouvernement libéral aurait par ailleurs perdu plusieurs mois s'il avait dû repasser par un processus d'appel d'offres.

« Si nous recommencions cette initiative en lançant un processus concurrentiel, nous perdrions un temps précieux pour pouvoir fournir à la Marine royale canadienne une importante capacité de ravitaillement et de soutien naval », peut-on lire dans le communiqué.

La lettre d'intention signée par l'ancien gouvernement conservateur, en août dernier, donnait jusqu'au 30 novembre pour conclure le contrat, à défaut de quoi le chantier Davie aurait dû être indemnisé.

Malgré les signaux positifs lancés par le fédéral la semaine dernière, la confirmation d'une entente se faisait attendre. Il y a 10 jours, le nouveau gouvernement libéral avait prévenu qu'il faudrait encore plusieurs semaines avant de prendre une décision finale dans ce dossier.

Le chantier Irving d'Halifax a reproché au gouvernement d'avoir procédé sans appel d'offres et sans tenir compte d'un projet similaire qu'il avait soumis.

La conversion du porte-conteneurs Astérix en navire de ravitaillement représente un contrat de 400 millions de dollars pour les coûts de la conversion et 300 millions de dollars pour les frais d'exploitation du navire, qui sera loué à la Marine canadienne. Des centaines d'emplois dépendent de ce contrat à la Davie.

Le navire converti, qui doit fournir la capacité de ravitaillement en mer à la Marine canadienne jusqu'à la livraison du premier navire de soutien interarmées, construit par Seaspan's Vancouver Shipyards, doit être en service en 2017.

Les travailleurs soulagés

Les travailleurs rencontrés à la sortie du chantier ne cachaient pas leur satisfaction. Après des mois d'incertitude, la confirmation du projet Resolve assure du travail pour plusieurs années. Les 200 travailleurs mis à pied en mai dernier devraient être rappelés.

Une employée a confié à Radio-Canada que le nouveau contrat lui permettrait de travailler au chantier naval jusqu'à sa retraite.

« C'est parfait, ça ne pouvait pas tomber mieux que ça », a-t-elle lancé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !