•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Regina : une journée placée sous le signe de l’amour de la lecture en français

Ce groupe d'enfants participe au « Samedi littératie » à l''École Monseigneur de Laval, à Regina.
Ce groupe d'enfants participe au « Samedi littératie » à l''École Monseigneur de Laval, à Regina. Photo: ICI Radio-Canada
Radio-Canada

Les petits Fransaskois de Regina étaient invités à assister, samedi, à une journée d'activités en français à la bibliothèque du pavillon primaire de l'École Monseigneur de Laval.

L'événement, qui s'intitulait « Samedi littératie », en était à sa deuxième mouture. Une quinzaine d'enfants y ont pris part et ils ont pu s'amuser sur le thème de la neige.

Selon l'enseignant de première année, Dominic Blais, qui était sur place, ce genre de journée permet de développer l'imagination des enfants.

Oui, des fois ça peut être difficile de lire, d'apprendre à lire, mais il y a un monde qui s'ouvre à toi quand tu pars de la lecture et de l'imagination peut déborder.

Dominic Blais, enseignant

Les jeunes ont pu, par exemple, prendre part à des activités qui découlaient de sujet abordé dans un livre.

« On est parti d'une histoire sur le thème de l'hiver, à faire des anges de neige sur du papier. Et même s'il n'y a pas de neige dehors, on peut en faire à l'intérieur. C'est vraiment de partir de l'imagination qui découle de la lecture », explique M. Blais.

Selon lui, le plus important est que les enfants prennent conscience de tous les bienfaits que la lecture peut leur apporter.

Une occasion de sortir et de s'amuser

Les jeunes ont notamment pu profiter de la lecture d'un conte et participer à la fabrication d'un bricolage de Noël.

Ces activités ont été grandement appréciées par Sylvie Mékoulou et ses enfants. Cette mère de famille n'y voyait que du positif.

« En particulier pour nous qui venons d'ailleurs, les enfants ont peu d'occasions de sortir. On n'a pas de famille, donc c'est toujours plaisant de sortir. Et puis ils aiment beaucoup l'école », a-t-elle souligné.

Venir à l'école sans pression pour s'amuser, c'est encore plus gai. Voilà pourquoi je viens, je suis venue la dernière fois et je viendrai les autres fois.

Sylvie Mékoulou, mère de famille

Le « Samedi littératie » avait eu lieu pour la première fois à la veille de l'Halloween. Sylvie Mékoulou y avait pris part avec sa famille et elle compte bien devenir une habituée.

Sylvie Mékoulou, mère de famille.Sylvie Mékoulou, mère de famille. Photo : ICI Radio-Canada

Saskatchewan

Éducation