•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rachel Notley vante son plan sur le changement climatique au Stampede de Calgary

La première ministre Notley à son arrivée au dîner de financement de son parti, jeudi, au Stampede de Calgary.

La première ministre Notley à son arrivée au dîner de financement de son parti, jeudi, au Stampede de Calgary.

Photo : CBC

Radio-Canada

La première ministre de l'Alberta a défendu le plan de son gouvernement pour combattre le changement climatique, jeudi, lors d'un dîner de financement partisan. La néo-démocrate Rachel Notley s'est adressée sur le terrain du Stampede à environ 600 invités qui ont déboursé 250 $ chacun.

Elle a vanté les avantages en matière de santé, d'économie et d'environnement de la stratégie sur le changement climatique annoncé le 22 novembre et qu'elle compte faire valoir à la conférence de Paris sur le climat qui s'ouvre la semaine prochaine.

Le plan prévoit l'élimination des centrales au charbon avant 2030, l'établissement d'une taxe sur le carbone et un plafonnement des émissions des sables bitumineux. Selon Rachel Notley, ces choix amélioreront l'économie et favoriseront la diversification et l'innovation qui rendront les sables bitumineux attirants pour d'autres marchés.

« Je continuerai de travailler avec l'industrie pour voir comment défendre notre position », a promis la première ministre.

L'entrepreneur de Lethbridge John Skierka pense que le gouvernement doit trouver un moyen d'attirer les technologies innovatrices. « Le gouvernement devrait peut-être donner des crédits de carbone aux gens qui apportent de l'innovation au marché ainsi qu'aux entreprises qui en tirent avantage », explique-t-il.

Le plan néo-démocrate a été bien accueilli par de nombreux secteurs. Mais le Parti Wildrose soutient que cette stratégie appauvrira les familles albertaines et causera des pertes d'emplois ainsi qu'une hausse des prix de l'électricité.

Alberta

Environnement